Les détails du lancement du programme de financement au profit de 100 projets d'innovation industrielle

Ryad Mezzour, ministre de l'Industrie et du Commerce, et la Confédération générale des entreprises du Maroc ont lancé le programme Tatwir R&D et innovation et signé la convention sous la présidence du chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, le 14 septembre à Rabat.
Ryad Mezzour, ministre de l'Industrie et du Commerce, et la Confédération générale des entreprises du Maroc ont lancé le programme Tatwir R&D et innovation et signé la convention sous la présidence du chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, le 14 septembre à Rabat. . le360
Le 15/09/2022 à 16h35

VidéoLe ministère de l’Industrie et du Commerce et la Confédération générale des entreprises du Maroc ont lancé un ambitieux programme, Tatwir R&D et innovation, qui prévoit de soutenir financièrement 100 projets qualifiés faisant l’objet de brevets d’invention.

Le budget annuel alloué à ce soutien s’élève à 300 millions de dirhams, a déclaré, le 14 septembre à Rabat, le ministre de l'Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, lors de la signature de la convention sous la présidence du chef du gouvernement, Aziz Akhannouch.

La convention a été signée par le ministre de l'Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, le ministre délégué chargé du Budget, Fouzi Lekjaa, le directeur général de l'Agence nationale de promotion des petites et moyennes entreprises, Brahim Arjdal, et par le président de la Confédération générale des entreprises du Maroc, Chakib Alj. Le programme, selon un communiqué, sera assuré à travers le Fonds de soutien à l'innovation (FSI).

A cette occasion, Ryad Mezzour a mis en relief l’appui au développement et le renforcement des brevets d’invention. Ce soutien représente 80% des coûts liés au développement du projet et au dépôt de brevet et sera plafonné à un million de dirhams. En plus, un appui sera accordé aux projets d'innovation et de développement à travers une contribution de 60% avec un plafond de 4 millions de dirhams. 

Le président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Chakib Alj, s’est félicité de la signature de cette convention d’envergure, mettant en exergue l’importance de la recherche et du développement pour la croissance de l’économie nationale et la promotion de l’industrialisation.

Par Mohamed Chakir Alaoui et Brahim Moussaaid
Le 15/09/2022 à 16h35

Bienvenue dans l’espace commentaire

Nous souhaitons un espace de débat, d’échange et de dialogue. Afin d'améliorer la qualité des échanges sous nos articles, ainsi que votre expérience de contribution, nous vous invitons à consulter nos règles d’utilisation.

Lire notre charte

VOS RÉACTIONS

0/800