Le Conseil de sécurité «reconnaissant» au Maroc pour le paraphe de l’accord de Skhirat

Au Conseil de sécurité: l'ambassadeur de Grande-Bretagne à l'ONU, Mark Lyall Grant (au milieu), et à sa gauche, son homologue américaine, Samantha Power.    . dr

Le Conseil de sécurité des Nations unies exprime sa reconnaissance au Maroc pour le paraphe, samedi dernier à Skhirat, de l’accord politique qui met un terme au conflit fratricide du peuple libyen depuis 2011.

Le 17/07/2015 à 17h34

Après le secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon et son envoyé personnel Bernardino Léon, chef de la Mission d’appui des Nations Unies en Libye (MANUL), c’est au tour du Conseil de sécurité, instance décisive de l’organisation onusienne, d’emboîter le pas et d'exprimer sa gratitude au royaume du Maroc pour le rôle important joué dans le rapprochement des vues entre les parties libyennes en conflit.

Le Conseil de sécurité s’est dit, hier jeudi 16 juillet, reconnaissant au Maroc pour «les efforts qu’il a déployés dans le cadre des pourparlers entre les parties libyennes qui ont été couronnés par le paraphe, samedi dernier à Skhirat, d’un accord politique visant à mettre fin à la crise libyenne».

Grâce à cet accord politique, la mise en place d’un gouvernement d’union nationale a été rendue possible en Libye, à la faveur d’une sortie de crise qui n’a que trop duré.

Un conflit fratricide meurtrier déchire le peuple libyen frère depuis la chute du dictateur Mouammar Kadhafi, mi-octobre 2011.

Par Ziad Alami
Le 17/07/2015 à 17h34