L’Algérie continue de couvrir les crimes commis par le Polisario dans les camps de Tindouf, selon Amnesty

Camps de Tindouf. 
Camps de Tindouf.  . DR

Les autorités algériennes continuent de couvrir les crimes commis par le Polisario dans les camps de Tindouf, soumis à leur contrôle, a dénoncé Amnesty International, ce mercredi 22 février à Rabat, lors d'un point de presse.

Le 22/02/2017 à 20h00

Bienvenue dans l’espace commentaire

Nous souhaitons un espace de débat, d’échange et de dialogue. Afin d'améliorer la qualité des échanges sous nos articles, ainsi que votre expérience de contribution, nous vous invitons à consulter nos règles d’utilisation.

Lire notre charte

VOS RÉACTIONS

0/800