Fadel Breica veut réactiver la plainte déposée contre Brahim Ghali

Brahim Ghali. . DR

Le "militant sahraoui" de nationalité espagnole, Fadel Breica, a proposé de se présenter devant le juge de l'Audience nationale, Santiago Pedraz, avec deux témoins pour revenir les tortures qu'il aurait subies de la part du Polisario, dans une tentative de réactiver l'affaire examinée par la justice espagnole contre Brahim Ghali.

Le 07/06/2021 à 16h52

L'avocate de Fadel Breica a présenté un écrit au magistrat dans lequel elle lui demande d'accepter de nouvelles mesures d'enquête, en proposant notamment la déclaration de l'activiste et de deux personnes qui ont été témoins des tortures présumées, rapportent des médias comme Europa Press et La Razon, citant des sources judiciaires.

Fadel Breica fera appel des arrêts publiés le 1er juin par le juge Pedraz dans lesquels il a refusé d'adopter les mesures restrictives demandées par sa défense - détention provisoire et retrait du passeport de Ghali -, ajoutent les mêmes sources.

Fadel Breica cherche à réactiver le procès dans lequel il accuse Brahim Ghali de crimes de détention illégale, de torture et de crimes contre l'humanité qui auraient été commis en 2019 dans les camps de Tindouf. Selon les mêmes sources, "l’Association sahraouie basée en Espagne pour la défense des droits de l’homme (ASADEDH)" ne fera pas appel de la décision du juge.

Par Ayoub Khattabi
Le 07/06/2021 à 16h52