Trafic portuaire: Tanger Med tire son épingle du jeu en 2022

Vue aérienne du port Tanger Med. . TMPA

Revue de presseKiosque360. Le complexe portuaire a enregistré de bonnes performances en 2022. Tanger Med a traité, durant l’année 2022, un tonnage global de 107.822.662 tonnes, en progression de 6% par rapport à 2021. Cet article est une revue de presse tirée du journal Aujourd’hui Le Maroc.

Le 16/01/2023 à 21h13

Tanger Med affiche une bonne performance au titre de l’exercice 2022, rapporte Aujourd’hui Le Maroc dans sa livraison du jour. Le quotidien indique que ces excellentes réalisations du complexe portuaire résultent de l’engagement et de la collaboration continue de l’ensemble des partenaires de Tanger Med et notamment les concessionnaires , les armateurs, les administrations et les autorités impliquées.

Le complexe portuaire Tanger Med a traité, durant l’année 2022, un tonnage global de 107.822.662 tonnes, en progression de 6% par rapport à 2021. Ce trafic devrait représenter environ 54% de l’ensemble du tonnage portuaire réalisé dans le Royaume du Maroc. On apprend aussi que le trafic conteneurs affiche un total de 7.596.845 conteneurs EVP (Equivalent vingt pieds) manutentionnés au sein de Tanger Med en 2022, soit une progression de 6% par rapport à 2021. «D’excellents niveaux de productivité ont été atteints durant l’année écoulée et la barre record de 700.000 conteneurs EVP manutentionnés par mois a été dépassée», note-t-on.

Aujourd’hui Le Maroc fait aussi remarquer qu’au niveau du trafic routier, le complexe portuaire a traité 459.091 camions TIR en 2022, en croissance de 13% en glissement annuel, ajoutant que cette bonne dynamique des exportations nationales a été portée principalement par les secteurs de l’industrie et de l’agroalimentaire, avec des croissances respectives de 22% et 11%. Par ailleurs, on note que 78.589 véhicules neufs ont été manutentionnés sur les deux terminaux à véhicules du complexe portuaire Tanger Med en 2022, soit une croissance de 11% par rapport à l’année précédente.

«Le trafic inclut principalement 295.393 véhicules à l’export produits par les usines Renault de Melloussa et de SOMACA, et 124.112 véhicules à l’export produits par l’usine Stellantis (Peugeot) de Kénitra», précise Aujourd’hui Le Maroc, notant que le trafic du vrac liquide a, quant à lui, connu une croissance de 6% par rapport à l’année 2021, enregistrant ainsi un trafic total de 9.260.711 tonnes d’hydrocarbures manutentionnés. «Pour ce qui est du trafic du vrac solide, il a enregistré un total de 404.007 tonnes traitées, en croissance de 18% par rapport à l’année dernière, principalement grâce au trafic des bobines de tôles et des céréales», souligne le quotidien. Par ailleurs, on apprend que le trafic des passagers a pleinement repris en 2022 après les restrictions sanitaires liées à la Covid-19 de 2020 et 2021, et qu'un cumul de 2.071.504 passagers ont transité par le complexe portuaire durant l’année écoulée.

Par Ismail Benbaba
Le 16/01/2023 à 21h13