Tourisme: l’embellie se confirme

Fatim-Zahra Ammor, ministre du Tourisme en compagnie de Adil El Fakir, directeur général de l'Office national marocain du tourisme lors du Conseil d'administration de l'ONMT, réunit ce mardi 20 décembre 2022.  . DR

Revue de presseL’année 2023 s’annonce sous de bons auspices pour le tourisme. Le Maroc a connu une affluence de 2,9 millions de touristes aux postes frontières au premier trimestre de 2023, en progression de 17% par rapport à la même période de 2019, année de référence, selon le ministère du Tourisme. Cet article est une revue de presse tirée du quotidien Les Inspirations Eco.

Le 13/04/2023 à 22h27

L’année, du moins touristique, sera bonne. Avec les résultats du premier trimestre 2023, l’espoir est en tout cas permis. Le Maroc a connu l’affluence de 2,9 millions de touristes aux postes frontières au premier trimestre de 2023, soit une progression de 17% par rapport à la même période de 2019, année de référence, selon le ministère du Tourisme. «Le tourisme au Maroc continue son ascension vers des niveaux jamais observés, comme en témoignent les chiffres exceptionnels enregistrés à fin mars 2023», souligne le département de Fatim-Zahra Ammor dans un communiqué relayé par le quotidien Les Inspirations Eco dans son édition du vendredi 14 avril.

Consistant en une série de mesures, comme les campagnes de promotion de la destination Maroc lancées par l’Office national marocain du tourisme (ONMT) et l’adoption par le gouvernement d’un plan d’urgence de 2 milliards de dirhams, ces efforts, auxquels s’ajoute la forte reprise de la demande, ont permis au secteur de signer de meilleures performances pour dépasser même les réalisations de 2019.

Plusieurs marchés émetteurs majeurs portent cette croissance, notamment les marchés espagnol, britannique, italien et américain qui engrangent des croissances respectives de 45%, 28%, 9% et 5%, fait savoir la même source.

Le ministère a également assuré que l’année 2023 connaitra le renforcement des efforts déployés en termes de marketing et de connectivité aérienne. En ligne avec la feuille de route 2023-2026, l’année 2023 sera une année record au niveau de la programmation aérienne avec l’ouverture dès cet été de 35 nouvelles lignes desservant 8 destinations marocaines, ce qui devrait permettre de réaliser une belle saison estivale, conclut le communiqué.

La nouvelle feuille de route est déployée pour une enveloppe budgétaire de 6,1 milliards de dirhams. Les objectifs de cette stratégie, loin d’être de simples chiffres, reflètent le véritable potentiel dont regorge le secteur touristique marocain. Il s’agit, entre autres, d’attirer 17,5 millions de touristes, d’atteindre 120 milliards de recettes en devises, de créer 80.000 emplois directs et 120.000 indirects.

Par Nabil Ouzzane
Le 13/04/2023 à 22h27