Sanlam: l’offre publique d’achat autorisée

Les logos des groupes Allianz et Sanlam. . DR

Revue de presseLa cotation de Sanlam Maroc reprend ce mardi, suite à la décision de recevabilité du projet d’offre publique d’achat obligatoire sur les actions Sanlam Maroc à l’initiative de Sanlam Emerging Markets Proprietary Limited, Allianz Europe B.V, Sanlam Allianz Africa Proprietary Limited, et Sanlam Pan Africa Maroc. Cet article est une revue de presse du quotidien Les Inspirations Eco

Le 27/11/2023 à 21h14

L’offre publique d’achat obligatoire sur les actions Sanlam Maroc a été jugée recevable et la cotation de l’assureur reprend ce mardi, indique le quotidien Les Inspirations Eco dans son édition du mardi 28 novembre.

Début septembre dernier, les compagnies d’assurances Sanlam et Allianz ont concrétisé un partenariat stratégique en fusionnant certaines de leurs filiales africaines, à l’exception de celles d’Afrique du Sud. Cette opération a donné naissance à la joint-venture Sanlam Allianz Africa Proprietary Limited, désormais détenue conjointement par Sanlam Emerging Markets Proprietary Limited et Allianz Europe, rappelle le quotidien.

«Cette joint-venture a acquis indirectement 61,73 % du capital et des droits de vote de Sanlam Maroc, dépassant ainsi le seuil de 40 % du capital, déclenchant ainsi une offre publique d’achat (OPA) conformément à la loi 26-03. Les protagonistes de cette OPA, à savoir Sanlam Emerging Markets Proprietary Limited, Allianz Europe, Sanlam Allianz Africa, et Sanlam Pan Africa Maroc, agissent de concert pour acquérir les actions de Sanlam Maroc qui ne sont pas encore en leur possession», lit-on.

L’offre porte sur un total de 1.575.607 actions, représentant 38,27 % du capital et des droits de vote de Sanlam Maroc. Le prix proposé par les initiateurs est fixé à 1.320 dirhams par action. Une particularité de cette OPA est l’engagement ferme et irrévocable de Sanlam Pan Africa Maroc à acquérir la totalité des actions offertes, conformément à l’accord conclu entre les initiateurs de l’offre.

«Les membres de l’action de concert demeurent solidaires des obligations qui leur incombent en vertu de la loi 26-03. En vertu de l’article 29 de la même loi, l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) a soumis le projet d’offre au ministère de l’Économie et des Finances pour évaluation, en tenant compte des intérêts stratégiques nationaux», lit-on encore.

Le ministère de l’Économie et des Finances a donné son accord en notifiant sa non-objection au projet d’offre publique d’achat. Le calendrier définitif de l’opération, crucial pour son déroulement, sera fixé ultérieurement après validation préalable par la Bourse de Casablanca.

Par ailleurs, l’AMMC a demandé à la Bourse de Casablanca de reprendre la cotation de la valeur de Sanlam Maroc ce mardi. Au Maroc, les activités de Sanlam Maroc et d’Allianz Maroc resteront distinctes et maintiendront leur autonomie opérationnelle. Sur le plan financier, les groupes Sanlam et Allianz, par le biais de leurs entités respectives, Sanlam Emerging Markets Proprietary Limited et Allianz Europe, exerceront un contrôle conjoint sur Sanlam Allianz Africa. Cette situation entraînera, au Maroc, l’acquisition indirecte par Sanlam Allianz Africa de la totalité du capital social des opérations de Sanlam et d’Allianz dans le pays

Par Nabil Ouzzane
Le 27/11/2023 à 21h14