Quatre grandes banques marocaines dans le Top 50 de la région MENA

Siège d'Attijariwafa bank à Casablanca. . DR

Revue de presseQuatre banques marocaines figurent sur la liste Forbes des 50 banques les plus importantes de la région MENA (Moyen-Orient et Afrique du Nord). Il s’agit d’Attijariwafa Bank, de la Banque centrale populaire, de Bank of Africa et de CIH Bank. Cet article est une revue de presse tirée du quotidien Les Inspirations Eco.

Le 10/04/2023 à 21h56

Les principales banques marocaines continuent leur progression et se hissent chaque année un peu plus dans les classements régionaux. Quatre banques marocaines figurent ainsi sur la liste Forbes des 50 banques les plus importantes de la région MENA ((Moyen-Orient et Afrique du Nord), indique le quotidien Les Inspirations Eco dans son édition du mardi 11 avril.

«En effet, la plus grande banque du Maroc, Atiijariwafa Bank, est classée en tant que 18e banque de la région, suivie par la Banque centrale populaire (BCP Group), deuxième plus grand groupe bancaire du pays (en 24e position) et Bank of Africa (32e). À noter que CIH Bank figure à la 49e place», lit-on.

Avec une valeur globale de 8,7 milliards de dollars, Atiijariwafa Bank est en haut du classement national. D’après le magazine, le résultat net d’Attijariwafa bank a grimpé de 21,1% en 2022 pour atteindre 714 millions de dollars. Au mois d’avril 2022, le groupe comptait 10,6 millions de clients et une présence dans 26 pays en Afrique, en Europe et au Moyen-Orient. «Attijariwaba bank est la plus grande banque au Maroc et l’une des plus importantes en Afrique. (…) Le groupe a étendu son empreinte en 2022, en lançant une filiale au Tchad et en ouvrant un bureau de représentation en Chine. En juin 2022, elle s’est associée à Finastra pour participer à Hack to the Future, un mouvement fintech international qui vise à établir une finance durable et inclusive», indique Forbes Middle East.

Globalement, le classement est largement dominé par les banques des pays du Golfe, la liste comprenant 10 banques saoudiennes, 10 émiraties et 8 qataries. Le rapport Forbes note que, si l’année a été difficile pour le secteur bancaire mondial, les banques de la région MENA ont fait preuve de résilience. Les 50 banques avaient une valeur marchande globale de 548,1 milliards de dollars au 28 février 2023.

Le saoudien Al Rajhi Bank occupe la première place avec une valeur de 75 milliards de dollars, suivi de la Saudi National Bank (SNB) avec 56,4 milliards de dollars, tandis que le qatari QNB Group, valorisé à hauteur de 42,8 milliards de dollars, ferme le podium régional.

Par Nabil Ouzzane
Le 10/04/2023 à 21h56