Présidence de la CGEM: les prochaines élections auront lieu le 16 mai 2023

Le siège de la CGEM, au quartier Palmier, à Casablanca.  . DR

Le conseil d’administration de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) a tenu une réunion ce jeudi 2 février 2023, à l’issue de laquelle il a notamment été décidé que les prochaines élections de la présidence nationale de l’organisation auront lieu le 16 mai 2023.

Le 02/02/2023 à 20h44

Dans un communiqué, la CGEM annonce avoir tenu ce jeudi 2 février 2023 la réunion de son conseil d’administration. Parmi les points à l’ordre du jour, figuraient la présentation du projet de rapport moral 2022, la proposition d’arrêté des comptes de 2022, la validation de la date et de l’ordre du jour de la prochaine assemblée générale ordinaire élective (AGOE) et du calendrier électoral, la nomination de nouveaux présidents de conseils d’affaires et la restitution de l’analyse et des recommandations du Comité restreint concernant un administrateur de la CGEM représentant un organisme syndical.

Selon le communiqué, le conseil d’administration a approuvé le rapport moral et l’arrêté des comptes 2022. Il a également approuvé le calendrier relatif aux prochaines élections de la présidence nationale de la CGEM.

Il a ainsi été adopté à l’unanimité la date du 6 février 2023 pour le lancement de l’appel à candidatures à la présidence pour le mandat 2023-2026. Conformément aux statuts et au règlement intérieur de la CGEM, une réunion de validation des candidatures aura lieu pour arrêter la liste définitive des candidats à soumettre au vote de l’AGOE prévue le 16 mai 2023.

Par ailleurs, le conseil d’administration a approuvé la nomination de présidents de conseils d’affaires. Il s’agit de Badr Alioua, nommé en tant que président du Conseil d’affaires Maroc-Palestine, d’Omar Jouahri en tant que président du Conseil d’affaires Maroc-Australie et de Youssef Alaoui en tant que président du Conseil d’affaires Maroc-Moldavie, indique-t-on.

Enfin, le conseil d’administration a écouté les recommandations du Comité restreint constitué à l’effet d’analyser la nomination d’un administrateur de la CGEM représentant un organisme syndical, au sein du Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique (CSEFRS).

Au regard de l’incompatibilité de cette nomination avec les statuts de la CGEM, le conseil d’administration a approuvé les recommandations ci-après, formulées par ledit Comité:

  • Retirer dans l’immédiat l’ensemble des mandats accordés par le conseil d’administration de la CGEM à cet administrateur ;
  • Accorder à ce dernier un délai d’un mois afin de démissionner du poste de membre dans la catégorie des membres représentant les syndicats au sein du CSEFRS.

Une réunion du conseil d’administration de la CGEM se tiendra pour prendre toute décision supplémentaire. Suite à la revue de l’ensemble des points à l’ordre du jour, la séance a été levée.

Par Hajar Kharroubi
Le 02/02/2023 à 20h44