Performances: les banques cotées retrouvent leurs capacités bénéficiaires d’avant-Covid

Photo d'illustration.  . DR

Revue de presseKiosque360. Les banques cotées à la Bourse de Casablanca reprennent du poil de la bête, après la saignée du Covid-19, selon Attijari Global Research. Le secteur a ainsi enregistré une hausse de 4% par rapport à la période pré-Covid. Cet article est une revue de presse d'Aujourd'hui le Maroc.

Le 08/12/2022 à 20h08

Le secteur bancaire coté à la Bourse de Casablanca a enregistré des bénéfices de l’ordre de 9,6 milliards de dirhams à fin septembre dernier, rapporte Aujourd’hui Le Maroc dans son édition de ce vendredi.

Le journal, qui revient sur le tout dernier rapport d’Attijari Global Research (AGR), indique qu’à fin septembre 2022, on note une poursuite du redressement des bénéfices du secteur de 10,9%, à 9,6 MMDH, soit un niveau supérieur de 4% par rapport au RNPG (résultat net part du groupe) réalisé durant la période pré-Covid.

Notons que les revenus des banques ont progressé de 4%, à 52,62 milliards de dirhams au titre des neuf premiers mois de cette année, une évolution qui s’explique par la bonne dynamique de la marge sur commission (+10 %) et de la marge d’intérêt (+6,2 %).

Aujourd’hui Le Maroc précise que cette performance a été limitée par le repli des activités de marché de 1,9 MMDH (-15,6%) dans un contexte de taux défavorable. «En outre, AGR relève que les efforts continus des banques en termes d’optimisation des frais de gestion se reflètent positivement sur le coefficient d’exploitation, faisant savoir que ce ratio poursuit son amélioration, passant de 50,3 à 50,1%. Le coût du risque poursuit, pour sa part, sa normalisation à travers une baisse de 7,3% et ce, en dépit de la détérioration des perspectives de croissance économique tant au niveau local qu’international», détaille Aujourd’hui Le Maroc.

Notons aussi que cette situation s’explique par un effort de provisionnement important réalisé au début de la pandémie en 2020. Par ailleurs, le chiffre d'affaires (CA) global réalisé par les sociétés cotées à la Bourse de Casablanca s'est établi à 218 milliards de dirhams (MMDH) à fin septembre 2022, en hausse de 14,3% en glissement annuel.

«Dans le détail, 11 secteurs cotés représentant 69% de la capitalisation du marché ont affiché des hausses sensibles de leur CA, à savoir Énergie (+62,7%), Mines (+42,6%), Bâtiment et travaux publics (+27,3%), Agroalimentaire (+26%), Grande Distribution (+17,5%), Port (+11,9%), Nouvelles technologies de l'information (+11,3%), Assurances (+7,1%), Immobilier (+5,2%), Banques (+4,0%) et Financement (+3,7%)», précise Attijari Global Research.

Par Ismail Benbaba
Le 08/12/2022 à 20h08