OCP: un chiffre d’affaires de 25,3 milliards de dirhams au premier trimestre, en hausse de 77%

Le siège du Groupe OCP, à Casablanca. . DR

Les résultats records affichés par le groupe OCP en 2021 se sont poursuivis au premier trimestre 2022. Le chiffre d’affaires a enregistré une hausse de 77% pour atteindre 25,328 milliards de dirhams à l’issue des trois premiers mois de 2022, contre 14,288 milliards de dirhams réalisés l’année précédente.

Le 17/05/2022 à 09h31

Le groupe OCP, acteur majeur de l’industrie des engrais, a publié ce mardi 17 mai ses résultats pour le premier trimestre 2022. Après des résultats records en 2022, le groupe a poursuivi sur sa lancée au cours des trois premiers de 2022, porté par des conditions de marché solides et une efficacité opérationnelle continue.

«Le conflit russo-ukrainien a intensifié la situation tendue en termes d’équilibre offre/demande sur le marché des phosphates et a entraîné une nouvelle hausse des prix, qui a également été soutenue par l’augmentation des coûts des matières premières, en particulier l’ammoniaque et le soufre», explique le groupe dans un communiqué de presse.

Dans ce contexte, le chiffre d’affaires du groupe a enregistré une hausse de 77% pour atteindre 25,328 milliards de dirhams à l’issue des trois premiers mois de 2022, contre 14,288 milliards de dirhams réalisés l’année précédente. Cette performance a été portée par la hausse des prix de vente dans toutes les catégories de produits, qui a largement compensé la baisse des volumes de ventes.

La marge brute s’est établie à 15,88 milliards de dirhams, contre 9,26 milliards de dirhams un an plus tôt, la hausse des prix de vente ayant neutralisé l’impact de la hausse des coûts des intrants, principalement le soufre et l’ammoniaque. Le taux de marge brute a atteint 63% contre 65% au premier trimestre 2021. L’EBITDA a enregistré une croissance de 117 % d’une année sur l’autre en monnaie locale pour s’établir à 11,6 milliards de dirhams, contre 5,3 milliards de dirhams un an plus tôt.

«La hausse du chiffre d’affaires ainsi que l’efficacité opérationnelle du groupe se sont traduites par une marge d’EBITDA record de 46 %, contre 37 % au premier trimestre 2021», souligne OCP.

Les dépenses d’investissement ont, quant à elles, atteint 2,98 milliards de dirhams au premier trimestre 2022, contre 1,75 milliards de dirhams décaissés au cours de la même période en 2021.

La solide performance affichée par OCP au premier trimestre de cette année permet d’entrevoir une année de croissance significative et soutient les perspectives positives du groupe pour 2022.

Le groupe estime que «la hausse des prix devrait se poursuivre sur l’année, soutenue par des conditions de marché solides, reflétant une forte demande globale, une situation tendue de l’offre et des prix de matières premières en hausse».

OCP prévoit d’augmenter ses volumes de production d’environ 10% en 2022 afin de répondre à la demande sur des marchés à forte croissance où le groupe continue de renforcer sa position de leader mondial.

De plus, conclut le communiqué, OCP continue d’investir dans des programmes environnementaux et sociaux afin de maintenir son impact positif sur la sécurité alimentaire mondiale.

Par Amine El Kadiri
Le 17/05/2022 à 09h31