Métaux précieux: Aya Gold & Silver étend son programme d’exploration au Maroc

Extraction d'argent, métal précieux, par des ouvriers dans la mine de Zgounder (à 200 km au sud de Marrakech). Le permis d'exploitation de cette mine est détenu par la société canadienne Aya Gold & Silver.. Aya Gold and Silver

La société canadienne d’extraction de métaux précieux Aya Gold & Silver a annoncé l’élargissement de son programme d’exploration 2023 au Maroc, notamment dans la mine polymétallique de Boumadine, le gisement d’argent de Zgounder et la mine de cuivre-argent de Tirzzit récemment acquise.

Le 18/08/2023 à 10h21

Aya Gold & Silver a annoncé jeudi 17 août, via un communiqué, l’extension de son programme d’exploration dans ses différents projets au Maroc. Ainsi, le groupe canadien étendra son programme de forage à Boumadine sur 40.000 mètres supplémentaires pour porter le périmètre total d’intervention à 76.000 mètres.

Six foreuses sont actuellement actives dans cette mine située dans la région du Draâ-Tafilalet, dans les montagnes de l’Anti-Atlas, à environ 240 km de Ouarzazate. Les premières livraisons sont attendues au premier trimestre de 2024.

Les opérations de forage seront également élargies au niveau du gisement de Zgounder pour couvrir 3.000 mètres additionnels. Pour ce faire, l’activité au niveau du site sera renforcée avec l’ajout de deux foreuses souterraines supplémentaires dans les prochaines semaines en plus des deux actuellement déployées.

En parallèle, les capacités de forage seront augmentées de 7.300 m additionnels sur le site de Zgounder Regional, pour porter la surface totale de la mine à 14.000 mètres, souligne le groupe.

Sur son site à Tirzzit nouvellement acquis, Aya Gold & Silver ambitionne d’identifier des cibles de forage pour 2024. «Le potentiel est énorme et nécessite des forages supplémentaires pour s’assurer d’augmenter le tonnage et de maximiser la valeur ajoutée pour toutes les parties prenantes», a souligné son président, Benoît La Salle.

Par Safae Hadri
Le 18/08/2023 à 10h21