Maroc-Mozambique: création d’un Conseil d’affaires pour le renforcement du partenariat économique entre les deux pays

Le président de la CGEM, Chakib Alj et le président de la Confederation of Economic Associations of Mozambique, Agostinho Zacarias Vuma, ont signé, mercredi 20 juillet 2022, à Marrakech, un MoU pour la création du Conseil d’Affaires Maroc-Mozambique. . CGEM

Le Maroc et le Mozambique aspirent désormais à développer leur partenariat économique grâce à la coopération du secteur privé. Les confédérations patronales des deux pays ont décidé de créer un Conseil d’affaires commun pour favoriser l'investissement et les partenariats gagnant-gagnant.

Le 21/07/2022 à 19h53

Le président de la CGEM, Chakib Alj et le président de la Confederation of Economic Associations of Mozambique (CTA), Agostinho Zacarias Vuma, ont signé, hier, mercredi 20 juillet 2022 à Marrakech, au cours de la tenue de l’US-Africa Business Summit, un mémorandum d’entente pour la création du Conseil d’Affaires Maroc-Mozambique.

Ce Conseil d’Affaires aura pour mission de créer des synergies et des canaux de communication entre les entreprises marocaines et mozambicaines, de promouvoir l'échange d'expertise et de savoir-faire et de favoriser l'investissement et le co-investissement dans les secteurs d'intérêt commun, qui seront identifiés. Il vise également à accompagner les entreprises, notamment les TPME, à réussir leur implantation et leur développement à l'international, indique la CGEM dans un communiqué.

La conclusion de cet accord est ainsi une nouvelle étape en faveur du renforcement de la coopération économique entre les secteurs privés du Maroc et du Mozambique. Elle prévoit également l’organisation de forums et délégations pour rapprocher davantage les deux communautés des affaires en faveur d'un partenariat gagnant-gagnant durable.

La signature de ce MoU s’est tenue en marge de la table ronde «From Made in Africa to Made with Africa» organisée par la CGEM et modérée par le président de la Commission Afrique de la Confédération, Abdou Diop. Ce panel avait pour objectif de déterminer les moyens de consolider la coopération entre les acteurs publics et privés et les actions à entreprendre pour booster les investissements et co-investissements entre pays africains et entre l'Afrique et les Etats-Unis, en faveur de la construction de chaînes de valeur industrielles.

Cette table ronde a également vu la participation du président de la Liberia Business Association, James Morzart Strother, du chef du Bureau Maghreb de l'International Finance Corporation (IFC), Xavier Reille, du vice-président de la Commission Afrique de la CGEM, Ali Zerouali et directeur Coopération et Business Développement International à MASEN, du directeur Corporate Affairs de Procter and Gamble, Tamer Younes et de la Managing Director de Debswana Diamond Company, Lynette Armstrong. 

Par Safae Hadri
Le 21/07/2022 à 19h53