Le groupe OCP réalise un chiffre d’affaires record de 89,5 milliards de dirhams à fin septembre

Le siège du Groupe OCP, à Casablanca. . DR

Le groupe OCP vient de publier ses résultats à fin septembre 2022. Il en ressort une amélioration nette de ses indicateurs commerciaux et financiers, avec un chiffre d'affaires record de plus de 89 milliards de dirhams à fin septembre, en progression de 55% par rapport à la même période en 2021.

Le 29/11/2022 à 11h32

Les conditions de marché sont restées solides tout au long des neuf premiers mois de 2022, reflétant principalement une situation tendue de l’offre liée au conflit russo-ukrainien et à la réduction des exportations chinoises, indique le groupe OCP dans un communiqué diffusé ce mardi 29 novembre 2022, à l’occasion de la publication de ses résultats trimestriels.

Les prix des engrais phosphatés ont accusé une baisse progressive au cours du second semestre de 2022, en raison d’une baisse de la demande sur la plupart des marchés-clés, notamment au Brésil, où les niveaux de stocks étaient élevés, ainsi qu’en Europe et aux Etats-Unis, qui ont connu des conditions météorologiques défavorables. En outre, la baisse significative des prix du soufre sur le troisième trimestre a donné de l’élan à la baisse des prix, précise le communiqué.

A fin septembre 2022, poursuit le document, le chiffre d’affaires du groupe a enregistré une hausse de 55% par rapport à la même période de l’année précédente, pour atteindre 89,53 milliards de dirhams. Une performance qui s’explique principalement par la hausse des prix de vente dans toutes les catégories de produits, qui a largement compensé la baisse des volumes exportés d’une année sur l’autre.

Sur la période, le chiffre d’affaires de la roche a augmenté de 74% par rapport à la même période de l’année dernière, résultant principalement de la hausse des prix qui a permis d’atténuer la baisse des volumes exportés.

Le chiffre d’affaires de l’acide phosphorique a affiché une légère baisse de 6% en glissement annuel, la baisse des volumes d’exportation, principalement vers l’Europe et l’Inde, ayant largement compensé l’augmentation des prix de l’acide phosphorique. La baisse des volumes de vente vers l’Inde s’explique principalement par l’évolution du mix produit en faveur des engrais.

Pour les engrais, le chiffre d’affaires des neuf premiers mois a augmenté de 68%, principalement en raison de l’amélioration des prix de vente qui a compensé l’impact de la baisse des volumes d’exportation.

La marge brute s’est élevée à 56 246 millions de dirhams, en hausse par rapport aux 37 875 millions de dirhams enregistrés un an plus tôt. L’amélioration des prix de vente ayant largement contrebalancé la hausse des coûts des matières premières, à savoir, l’ammoniaque et le soufre.

L’EBITDA sur les neuf premiers mois de 2022 a enregistré une croissance de 76% d’une année sur l’autre, pour s’établir à 42,96 milliards de dirhams, contre 24,47 milliards de dirhams, pour la même période de l’année dernière. La hausse des prix de vente, ainsi que l’efficacité opérationnelle du groupe se sont traduites par une solide marge d’EBITDA de 48%.

Le résultat d’exploitation s’est élevé à 36 328 millions de dirhams, nettement supérieur aux 17 735 millions de dirhams enregistrés un an plus tôt.

Par Ayoub Khattabi
Le 29/11/2022 à 11h32