Le fonds de l’OPEP accorde un prêt d'environ 1 milliard de dirhams au Maroc

La ministre de l’Économie et des Finances, Nadia Fettah Alaoui, et le directeur général du fonds de l’Opep, Abdulhamid Alkhalifa, lors des réunions annuelles des instances financières arabes, tenues le 7 avril dernier, à Jeddah en Arabie Saoudite. . DR

Le fonds de l’Opep pour le développement international (Opec Found) a signé un accord de prêt de 100 millions de dollars (près d’un milliard de dirhams) avec le gouvernement marocain, afin de soutenir le plan de relance de l’économie du Royaume, dans son volet lié à l’inclusion financière.

Le 12/04/2022 à 13h51

Le Maroc a décroché un nouveau prêt en devises afin de financer son plan de relance, après celui consenti par la Banque mondiale, le 28 mars dernier, pour un montant de 180 millions de dollars. Cette fois-ci, c’est avec le fonds de l’Opec que le gouvernement marocain a signé un accord de prêt de 100 millions de dollars, comme le souligne un communiqué de Opec Found, daté du 11 avril 2022.

D’après la même source, ce prêt s’inscrit dans le cadre du «Programme d'inclusion financière et numérique» du gouvernement marocain, cofinancé avec la Banque mondiale, qui vise à mettre en œuvre des réformes pour fournir aux ménages et aux entreprises des services financiers abordables, transparents et durables.

Le prêt du fonds de l’Opep couvrira deux piliers principaux. Le premier vise à assurer l'inclusion financière en diversifiant les sources de financement et de paiement pour les particuliers ainsi que les TPME (très petites, petites et moyennes entreprises) en tirant parti de la technologie et en soutenant des modèles de financement alternatifs.

Le deuxième objectif est de financer des réformes pour aider les entrepreneurs numériques et les TPME à exploiter les opportunités économiques, tout en favorisant l'inclusion économique des jeunes, des femmes et des diplômés.

«Ce prêt, qui met l'accent sur l'inclusion financière et numérique, contribuera à autonomiser les populations les plus vulnérables et les plus touchées telles que les jeunes, les femmes, les petites entreprises et les entrepreneurs, et à soutenir la reprise économique durable à long terme du pays», a déclaré le Dr Abdulhamid Alkhalifa, directeur général du fonds de l’Opep, cité par le communiqué.

Il est à noter que le fonds de l’Opep travaille avec le Maroc depuis plus de quatre décennies et a engagé plus de 600 millions de dollars dans le Royaume à ce jour, en particulier dans les secteurs de l'énergie, de la finance et des transports du pays.

Par Amine El Kadiri
Le 12/04/2022 à 13h51