Exploration gazière: le Britannique Sound Energy fait le point sur le projet Tendrara, dans l'Oriental

Gisement gazier TE-10, à Tendrara (province de Figuig, l'Oriental) dont le permis d'exploitation est détenu par le groupe britannique Sound Energy.  . Sound Energy/Twitter

Dans un communiqué diffusé ce mardi 9 août, Sound Energy annonce une mise à jour de la phase 2 de son projet de développement du gisement gazier de Tendrara.

Le 09/08/2022 à 14h28

La mise à jour de Sound Energy concerne d’abord la partie consacrée au financement du développement de la conession de Tendrara. Comme annoncé le 23 juin dernier, la firme britannique a mandaté Attijariwafa bank pour mettre en place une facilité de dette senior de projet à long terme pouvant atteindre environ 250 millions de dollars pour le financement partiel des coûts de développement de la phase 2, actuellement estimés à environ 330 millions de dollars américains, souligne Sound Energy dans un communiqué

Par ailleurs, la Société continue d'explorer les différentes solutions de financement alternatives qui s'offrent à elle, pour les coûts de développement restants de la phase 2, estimés à environ 60 millions de $ nets, correspondant à la participation directe de 75% de Sound Energy dans la concession de production de Tendrara.

Un certain nombre d’industriels en mesure de fournir le financement requis ont exprimé leur intérêt à poursuivre les discussions concernant à la fois la concession de production de Tendrara de la Société et les permis d'exploration environnants du Grand Tendrara et d'Anoual, ajoute le communiqué.

En outre, Sound Energy annonce avoir lancé un processus formel de recherche de partenaires financiers pour la concession de la production gazière de Tendrara, ainsi que pour les permis d'exploration environnants du Grand Tendrara et d'Anoual. La société a mandaté pour ce faire Gneiss Energy Limited, une société de conseil spécialisée dans l'énergie, afin d'examiner la gestion à même de mettre en oeuvre ce processus.

Par ailleurs, Sound Energy annonce avoir mis à jour le potentiel des permis d'exploration du Grand Tendrara et d'Anoual, relevant au passage trois cibles de forage à forte teneur, dont deux ont déjà pu trouver des indices de présence de gisements de gaz. 

© Copyright : DR

Par Wadie El Mouden
Le 09/08/2022 à 14h28