Cybersécurité: le Maroc renforce sa place dans l’Outsourcing avec Thales

La ministère de la Transition numérique et de la Réforme de l'Administration, Ghita Mezzour, lors de la signature d'un mémorandum d'entente avec le groupe Thales, jeudi 22 décembre 2022 à Rabat.  . DR

Revue de presseKiosque360. Avec un nouvel investissement de 350 millions de dirhams au Maroc, le groupe Thales s’enracine dans le Royaume, lequel continue d’attirer les géants mondiaux de l’IT. Cet article est une revue de presse tirée de l’hebdomadaire La Vie Éco.

Le 25/12/2022 à 22h17

Le groupe Thales va investir 350 millions de dirhams au Maroc. C’est ce qu’il faut retenir du mémorandum d’entente relatif à un projet d’investissement dans le secteur de l’outsourcing, signé le 22 décembre dernier entre le ministère de la Transition numérique et de la réforme de l’administration et le leader mondial des hautes technologies, rapporte l’hebdomadaire La Vie Éco

En vertu de ce mémorandum, l’entité française, représentée par le président directeur général de la société Thales Holding Maroc, Hicham Alj, s’engage à investir plus de 350 millions de dirhams dans le secteur de la cybersécurité, à travers la mise en place d’un centre nearshore pour servir ses clients à l’international. A la clé, la création de près de 150 emplois directs à haute valeur ajoutée. 

Selon la ministre de tutelle, Ghita Mezzour, ce projet d’investissement vient s’ajouter aux différents projets lancés avec de nombreux investisseurs qui croient en le potentiel du Maroc. Il porte ainsi le bilan des emplois créés dans le secteur de l’outsourcing, depuis novembre 2021, à plus de 15.800 emplois, pour un montant d’investissement global d’un milliard et 10 millions de dirhams. 

A en croire la ministre déléguée, l’Outsourcing constitue un périmètre d’action majeur de son département. Ghita Mezzour estime, en effet, que ce domaine se place au cœur des évolutions du digital, et représente un pourvoyeur d’emplois indéniable. En témoigne le classement du Maroc, qui attire les géants mondiaux de l'IT, dans le top 3 des destinations d’outsourcing sur le continent africain.

Toujours d’après la ministre déléguée chargée de la Transition numérique et la réforme de l’administration, l’outsourcing est un secteur stratégique qui génère, à ce jour, plus de 13 milliards de dirhams de chiffre d’affaires, emploie plus de 125.000 salariés et compte actuellement plus de 1.200 entreprises, dont plus de 100 références mondiales.

Par Khalil Rachdi
Le 25/12/2022 à 22h17