Cybersécurité: le français Thales envisage d'investir plus de 350 millions de dirhams au Maroc

La ministère de la Transition numérique et de la Réforme de l'Administration, Ghita Mezzour, lors de la signature d'un mémorandum d'entente avec le groupe Thales, jeudi 22 décembre 2022 à Rabat.  . DR

Le spécialiste français des nouvelles technologies, Thales a annoncé, jeudi 22 décembre, son intention d’investir plus de 350 millions de dirhams dans le secteur de la cybersécurité au Maroc, à travers la mise en place d’un centre nearshore pour servir ses clients à l’international, avec la création de 150 emplois directs à haute valeur ajoutée.

Le 23/12/2022 à 16h53

Un mémorandum d'entente relatif à un projet d'investissement dans le secteur de l'outsourcing a été signé, hier, jeudi 22 décembre à Rabat, entre le ministère de la Transition numérique et de la Réforme de l'Administration et le groupe français Thales, d’une valeur de plus de 350 millions de dirhams.

En vertu de ce mémorandum d’entente, signé par la ministre de la Transition numérique, Ghita Mezzour, et le président-directeur général de la société Thales Holding Maroc, Hicham Alj, le groupe français s'engage, à travers cet investissement, à mettre en place un centre nearshore pour servir ses clients à l’international, ce qui permettra de créer près de 150 emplois directs à haute valeur ajoutée.

S’exprimant à cette occasion, Ghita Mezzour a fait savoir que ce projet d'investissement, qui vient s’ajouter aux différents projets lancés avec les nombreux investisseurs qui croient en le potentiel du Maroc, porte le bilan des emplois créés dans le secteur de l’outsourcing depuis novembre 2021 à plus de 15.800 emplois, pour un montant d’investissement global de 1,01 milliard de dirhams. 

L’outsourcing constitue un périmètre d’action majeur du ministère, a indiqué Ghita Mezzour, ajoutant que c’est un domaine qui se place au cœur des évolutions du digital, et qui représente un pourvoyeur d’emplois indéniable.

Le Maroc se place parmi les trois premières destinations d'outsourcing sur le continent, et a attiré des géants mondiaux de l’IT, a-t-elle relevé, précisant que ce secteur stratégique génère, à ce jour, plus de 13 milliards de dirhams de chiffre d’affaires, emploie plus de 125.000 salariés et compte actuellement plus de 1.200 entreprises dont plus de 100 références mondiales.

Eu égard à l’importance de l’élément humain dans la transformation digitale, le ministère est en train de travailler sur le développement de talents marocains de l’IT, a affirmé la ministre, réitérant l’engagement du gouvernement pour le développement et la croissance d’une réserve de talents riche et diversifiée dans le digital.

A titre d’exemple, le ministère a entrepris la signature de plusieurs conventions-cadres avec les régions, en vue de la construction et de l'équipement d'écoles numériques et de codage, de pôles d'innovation, ainsi que la création de plateformes régionales pour le développement de programmes de formation en upskilling et reskilling, a-t-elle noté.

Pour sa part, le directeur général de Thales Maroc, Hicham Alj, a fait part de l’honneur de Thales de s’associer au ministère pour la création de ce nouveau centre nearshore au Maroc, en complément du sixième centre opérationnel de cybersécurité international du groupe, créé au Maroc en mars 2022.

«Cet accord renforce notre présence de plus de quarante ans dans le Royaume et nous prévoyons l’ouverture d’une nouvelle antenne à Casablanca en 2023», a-t-il annoncé, précisant que ce centre permettra, ainsi, à Thales Maroc, de s’adresser directement au marché de la cybersécurité en Afrique, mais aussi d’assister le groupe pour ses projets internationaux.

Cet accord vient renforcer la position du Royaume du Maroc en tant que hub économique régional et accélérer le dynamisme de la transition numérique et traduit également la volonté du ministère de la Transition numérique et de la Réforme de l'Administration d'accompagner l'évolution des compétences de manière à répondre aux besoins du marché numérique international et à soutenir les opportunités d'emploi des jeunes et leur insertion dans la dynamique socio-économique.

Leader mondial des hautes technologies, le groupe Thales investit dans les innovations du numérique et de la «deep tech» (connectivité, big data, intelligence artificielle, cybersécurité et quantique). Le groupe propose des solutions, services et produits qui aident ses clients dans les domaines de la défense, de l'aéronautique, de l’espace, du transport et de l’identité et sécurité numériques.

Par Majda Benthami
Le 23/12/2022 à 16h53