CRI Entrepreneurship Expo: les TPME exhortent les autorités à adapter les offres de financement aux régions

Photo d'illustration. . DR

Revue de presseKiosque360. En marge du premier Salon virtuel de l’Entreprenariat et de la petite entreprise «CRI Entrepreneurship Expo», les intervenants ont mis en exergue la nécessité d’adapter les offres d’accompagnement et de financement des PME et des Très Petites Entreprises (TPE). Cet article est une revue de presse du quotidien Aujourd’hui Le Maroc.

Le 11/11/2021 à 22h13

Aujourd’hui Le Maroc s’intéresse dans sa publication de ce vendredi au premier Salon virtuel de l’Entreprenariat et de la petite entreprise «CRI Entrepreneurship Expo», tenu hier. Le journal rapporte ainsi que les participants ont plaidé en faveur de l’adaptation des offres d’accompagnement et de financement des PME et des Très Petites Entreprises (TPE), aux besoins et spécificités intrinsèques aux différentes régions au Maroc.

«Les intervenants à la séance d’ouverture de ce Salon, de deux jours, initié par le Centre Régional d’Investissement (CRI) Marrakech-Safi, ont appelé à converger les énergies entre la vision stratégique et centrale et les besoins et les spécificités régionaux dans le domaine de la promotion de l’entrepreneuriat. Dans ce cadre, Mme Imane Belmaati, conseillère du ministre de l’inclusion économique, de la petite entreprise, de l’emploi et des compétences, a mis en relief la forte volonté aux niveaux national et régional pour promouvoir l’entrepreneuriat des jeunes, qui est, désormais, au cœur du Nouveau Modèle de Développement (NMD)», souligne Aujourd’hui Le Maroc.

Elle a aussi passé en revue les différents programmes dédiés à la promotion de l’entrepreneuriat et à l’accompagnement des jeunes porteurs de projets, faisant savoir que la nouvelle Loi de finance accorde une grande priorité à cette problématique socioéconomique et ce, conformément aux Hautes Orientations Royales. «Le gouvernement prépare plusieurs initiatives qui seront lancées prochainement, mettant l’accent, dans ce sens, sur la nécessité de converger les multiples visions dans ce domaine en une vision intégrée et apte à promouvoir l’entrepreneuriat dans notre pays», poursuit-elle.

Pour sa part, le directeur général de la Société «Tamwilcom», Hicham Serghini, a présenté les nouvelles missions de cette institution financière publique, qui représente l’intervenant unique de l’Etat en matière de garantie publique des financements.

Hicham Serghini a expliqué qu’en parallèle à son activité de garantie, «Tamwilcom» intervient avec ses partenaires du secteur financier pour répondre aux besoins des entreprises marocaines, grâce à une panoplie de mécanismes de financement adaptés, à même d’accompagner l’essor de l’économie nationale. Aujourd’hui Le Maroc précise que «Tamwilcom», qui travaille en complémentarité avec les autres institutions financières, a été créée afin de corriger certaines failles du marché de financement.

Par Ismail Benbaba
Le 11/11/2021 à 22h13