Casablanca Finance City Authority: Abdellatif Jouahri reconduit à la tête du conseil d'administration

Abdellatif Jouahri, wali de Bank Al-Maghrib.  . DR

Dans une annonce légale, la société Casablanca Finance City Authorithy (CFCA) a officialisé la nomination de nouveaux administrateurs, pour un mandat de six ans.

Le 24/09/2022 à 17h24

La nomination des nouveaux administrateurs de CFCA a été actée lors d’une assemblée générale ordinaire, tenue le 30 juin dernier. La décision a été notifiée, le 11 août dernier, au greffe du tribunal de commerce de Casablanca.

La nouvelle liste des administrateurs désignés comprend: 

- Abdellatif Jouahri;

- Atlanta-Sanad, représentée par Mohamed Hassan Bensalah;

- Attijariwafa bank, représentée par Mohamed El Kettani;

- Bank Of Africa, représentée par Othman Benjelloun;

- La Banque Centrale Populaire, représentée par Mohamed Karim Mounir;

- La Bourse de Casablanca, représentée par Kamal Mokdad;

- La Caisse de dépôt et de gestion, représentée par Abdellatif Zaghnoun;

- Maroclear, représentée par Fathia Bennis

- La région Casablanca-Settat, représentée par Abdellatif Maazouz

Par ailleurs, Abdellatif Jouahri a été reconduit au poste de président du conseil d’administration pour un mandat de 6 ans. De son côté, Manal Bernoussi a été désignée secrétaire du conseil d’administration et ce, jusqu’à la tenue de l’assemblée générale devant statuer sur les comptes de l’exercice 2027.

Dotée d’un capital de 500 millions de dirhams, Casablanca Finance City Authority est une société anonyme de droit privé née d’une initiative public-privée visant à faire de Casablanca un hub financier régional en Afrique.

CFCA a été créée en juillet 2010 avec un tour de table incluant la région de Casablanca-Settat, Bank Al-Maghrib, la Caisse de dépôt et de gestion, les principales banques marocaines, le dépositaire central des valeurs mobilières, le secteur des assurances et la Bourse de Casablanca.

Outre la mise en place et le pilotage de la stratégie de développement de Casablanca Finance City, ses missions couvrent la promotion institutionnelle de CFC auprès des institutions et investisseurs internationaux, le développement d’une «proposition de valeur CFC» attractive, l’impulsion de nouvelles réformes d’amélioration de l’environnement des affaires, le conseil et l’accompagnement continu des sociétés ayant le statut CFC.

Ces missions font l’objet d’un suivi régulier par un comité stratégique composé du ministre de l’Economie et des Finances, du wali de Bank Al Maghrib et de représentants à plus haut niveau des principales institutions et autorités financières du Royaume.

Par Ayoub Khattabi
Le 24/09/2022 à 17h24