Bourse de Casablanca: arrêt définitif du calcul du MADEX, le MSI20 devient l'indice de référence

Ecran présentant plusieurs tableaux de chiffres et des graphiques boursiers (photo d'illustration). . DR

La Bourse de Casablanca a procédé, ce lundi 3 janvier 2022, à l’arrêt définitif du calcul du MADEX. Il sera remplacé par le MSI20 qui devient l’indice de référence au côté du MASI.

Le 03/01/2022 à 15h58

Comme annoncé en avril 2021, la Bourse de Casablanca a officiellement arrêté ce 3 janvier 2022, le calcul du MADEX (Moroccan Most Active Shares Index) . La place casablancaise adopte désormais le MIS20 (Morocco Stock Index 20) comme nouvel indice de référence du marché boursier.

Une décision qui s’est naturellement imposée depuis le franc succès rencontré par le MSI20 auprès des professionnels du marché. En effet, une enquête, réalisée auprès des sociétés de gestion, des investisseurs institutionnels et des sociétés de bourse, a révélé que 85% des répondants sont satisfaits du MSI20 et que près de la moitié projette de l’utiliser comme benchmark.

Lancé en décembre 2020, cet indice nouvelle génération capte la performance des cours des entreprises les plus liquides, cotées à la Bourse de Casablanca. Il est composé de 20 valeurs retenues parmi les 40 plus grandes capitalisations flottantes et ce, sur la base du volume sur le marché central et la fréquence de cotation.

«Le choix de ces deux indicateurs a été réalisé sur la base d’une analyse en composantes principales (ACP), ayant permis de démontrer que la liquidité d’une valeur peut être expliquée par ces deux variables qui synthétisent 92% de l’information. Ces variables sont notées et la somme des deux scores est centrée-réduite afin d’homogénéiser les données. Par ailleurs, un plafonnement est appliqué en harmonie avec les règles prudentielles des OPCVM. La somme des valeurs qui dépassent le seuil de 10% est capée à 45% de la capitalisation flottante de l’échantillon», explique la Bourse de Casablanca.

L’ensemble de ces règles de gestion font l’objet d’un examen régulier par la Bourse de Casablanca et le comité scientifique des indices, afin de garantir qu’elles continuent à refléter au mieux les attentes du marché et les objectifs de l’indice.

Par Safae Hadri
Le 03/01/2022 à 15h58