Bouarfa: top départ pour le premier Salon régional de l’eau de l’Oriental

Nizar Baraka au lancement du premier Salon régional de l'eau de l'Oriental, vendredi 3 février à Bouarfa.

Le 05/02/2023 à 09h22

Vidéo Le premier Salon régional de l’eau de l’Oriental, organisé par l’Agence du bassin hydraulique de la Moulouya sur la gestion participative et intégrée des ressources en eau dans la province de Figuig, s’est ouvert vendredi 3 février à Bouarfa.

L’inauguration de ce salon –organisé durant deux jours sous le thème «Préserver le patrimoine immatériel dans le domaine de la gestion et de la valorisation des ressources en eau»– a été présidée par le ministre de l’Équipement et de l’Eau, Nizar Baraka, en présence notamment du wali de la région de l’Oriental, gouverneur de la préfecture d’Oujda-Angad, Mouad Jamai, du gouverneur de la province de Figuig, Mohamed Darham, et du gouverneur de la province de Jerada, Mabrouk Tabite.

M. Baraka a souligné, à cette occasion, que ce salon constitue un espace pour sensibiliser les citoyens et les usagers de l’eau sur le rôle joué par le capital humain dans la préservation du patrimoine immatériel, le renforcement et la consolidation de l’identité nationale, ainsi que le développement et la préservation des ressources en eau, notamment dans l’Oriental, ajoutant qu’il s’agit aussi d’une plateforme d’échanges entre spécialistes, acteurs, société civile et élus, et une opportunité de partage d’expériences, d’expertises et de technologies modernes dans le domaine de l’eau.

Après avoir mis l’accent sur l’importance de l’eau comme un secteur vital et une locomotive de développement du Maroc, le ministre a noté que le gouvernement a élaboré une stratégie participative renouvelée et intégrée en vue de mobiliser les ressources en eau, en accélérant le rythme des infrastructures, dont les grands, moyens et petits barrages, la mobilisation des ressources en eaux souterraines, le dessalement d’eau de mer et la réutilisation des eaux usées.

Il a ajouté que ces réalisations permettront d’assurer l’approvisionnement en eau potable et l’irrigation des espaces agricoles et verts, précisant que cette stratégie vise à donner au secteur de l’eau plus de flexibilité face aux défis futurs, et à contribuer à changer les comportements des utilisateurs de la ressource en eau.

Dans le même contexte, M. Baraka a relevé que la gestion des ressources en eau dans la région de l’Oriental fait face à de grands défis liés à la gestion des aléas climatiques, telle que la sécheresse structurelle qui caractérise cette région, notant que la question nécessite une gestion optimale de cette ressource vitale conformément aux directives du roi Mohammed VI.

Ce salon, qui a coïncidé avec la réunion du conseil d’administration de l’Agence du bassin hydraulique de la Moulouya, sera marqué par l’organisation de séminaires et d’ateliers sur la gestion participative et intégrée des ressources en eau dans la province de Figuig, avec la participation de chercheurs et de spécialistes dans le domaine de l’eau.

Par Mohammed Chellay
Le 05/02/2023 à 09h22