Awrach: le programme passe à la vitesse supérieure

Lancement du programme Awrach.
Lancement du programme Awrach. . DR

Revue de presseKiosque360. Le déploiement régional du programme Awrach est une priorité. Il vise à assurer davantage d'équité dans la répartition des ressources au profit des catégories ciblées. Cet article est une revue de presse tirée du journal Les Inspirations ÉCO.

Le 27/01/2022 à 22h14

Les Inspirations ÉCO, dans son édition du jour, pense que «la lutte contre l’impact économique de la pandémie ciblant les catégories socioprofessionnelles contraintes de cesser leur activité, devrait se concrétiser dans toutes les provinces et préfectures du pays, à partir du mois de février».

Cela débutera, selon le quotidien, par la mobilisation de «la logistique nécessaire pour le déploiement territorial du programme, chapeauté conjointement par l’Exécutif et les conseils élus au sein des douze régions». Il s’agira dans un premier temps de mettre l’accent sur «les mesures réglementaires destinées à la sélection des demandes exprimées, ainsi que sur les modalités d’examen et de traitement des dossiers qui seront déposés par les candidats se considérant éligibles au programme».

Justement, le journal annonce la prochaine tenue d'une deuxième réunion du comité de pilotage d’Awrach, le mois prochain, pour accélérer «l’édition des différents guides destinés aux commissions régionales et provinciales ainsi que la préparation des conventions à conclure avec les conseils élus, notamment les provinces et les préfectures». À ce titre, il affirme que «le volet contractuel a été déjà initié, en vue d’accélérer les délais du déploiement du programme, parallèlement à la finalisation d’un manuel de procédure fixant les modalités de déblocage des primes d'emploi.

En plus des clauses relatives aux contrats de travail dans les chantiers à caractère temporaire, Les Inspirations ÉCO explique que «les mesures projetées s’articulent aussi autour des chantiers relevant de la promotion de l’inclusion durable au sein des régions, particulièrement pour les métiers fortement impactés par la crise sanitaire». «Le souci de la reprise de plusieurs activités sera très présent, ainsi que la reconversion des personnes ayant perdu leur emploi dans d’autres catégories de métiers générateurs de revenus» puisque «les besoins de chaque région ont été évalués, dans l’objectif d’assurer une équité territoriale des dotations qui seront allouées dans le cadre de la première tranche d'Awrach, qui se prolongera jusqu’à fin 2023».

Par Rachid Al Arbi
Le 27/01/2022 à 22h14

Bienvenue dans l’espace commentaire

Nous souhaitons un espace de débat, d’échange et de dialogue. Afin d'améliorer la qualité des échanges sous nos articles, ainsi que votre expérience de contribution, nous vous invitons à consulter nos règles d’utilisation.

Lire notre charte

VOS RÉACTIONS

0/800