Atlantic Dialogues: OCP Policy Center se penche sur les grands maux du continent

Mohamed El Manjra, Fondateur de Blue Mango Capital et nouveau Président du Conseil d'administration d'Endeavor Morocco . DR

Ouverture hier à Marrakech de la 4ème édition des «Atlantic Dialogues». Organisée par le think-thank OCP Policy Center, cette édition se penche sur plusieurs thèmes qui font l'actualité sur le continent: migration, révolution verte, énergie, investissements, etc.

Le 31/10/2015 à 15h44

La prospérité, la sécurité, la gestion des flux migratoires, la révolution verte, les systèmes énergétiques, l'investissement et le développement des ressources humaines en Afrique... Autant de thèmes d’actualité qui seront débattus lors de cette 4ème édition de l’Atlantic Dialogues organisée par Policy Center du Groupe OCP en collaboration avec German Marshall Fund of the United States, du 30 octobre au 1er novembre 2015. Il s’agit d’un cadre d’échange informel qui vise à enrichir la réflexion collective autour de problématiques qui concernent le continent africain.

Traitant ainsi de la prospérité et de la pauvreté, les panelistes ont beaucoup insisté sur la nécessité des Etats à disposer d'institutions solides et de politiques économiques à long terme. Ainsi, Lahcen Haddad, ministre marocain du tourisme, a souligné que si la prospérité requiert des institutions solides, la démocratie a aussi besoin de la prospérité. Pour lui, «la démocratie est bien implémentée si vous avez une classe moyenne bien impliquée dans le processus démocratique», ajoutant que «la prospérité de la classe moyenne génère plus de création d’emplois, plus de sécurité menant à un système plus démocratique».

Toutefois, s’il y a un sujet qui a fait l’unanimité des intervenants, c’est bien celui qui lie la prospérité à la sécurité. L’instabilité, sous toutes ses formes (politique, ethnique, raciale, etc.), réduit les capacités de développement des Etats. Et aujourd’hui, c’est le terrorisme international qui menace un certain nombre d’Etats. Et sur ce point, Assia Bensalah Alaoui, ambassadeur itinérant pour le Maroc, souligne que «nous devons garder un œil très ouvert sur ce qui se passe au niveau du Sahel où l’Etat islamique est entré en contact avec des groupes terroristes locaux et développe ainsi sa stratégie qui risque de déstabiliser la région».

Seulement, il n’y a pas que le terrorisme qui menace la prospérité dans le monde. Selon Mark Brantley, ministre des Affaires étrangères et de l’aviation de la fédération de Saint Kits and Nevis, le changement climatique aussi menace la prospérité tout au long de l’Atlantique du fait qu’«une augmentation progressive du niveau de la mer pourrait avoir des conséquences dévastatrices sur le tourisme au niveau de la côte Atlantique».

Enfin, il faut souligner que cette conférence réunit près de 280 participants ayant cumulé une expertise avérée dans des domaines diversifiés. Cette 4ème édition des Atlantics Dialogues s’inscrit dans la déclinaison de la vision portée par OCP Policy Center en matière de promotion du rapprochement entre les pays du Sud de l’Atlantique.

Cette édition est aussi une opportunité de mettre en avant la prochaine génération de dirigeants à travers un programme intitulé «The Emerging Leaders Program». Le programme regroupe 40 jeunes leaders ayant entre 23 à 35 ans et provenant de 22 pays.

Par Moussa Diop
Le 31/10/2015 à 15h44