Assises régionales sur le développement durable: les acteurs en conclave à Dakhla

Les travaux des Assises régionales sur le développement durable se sont ouverts, lundi 13 mars 2023 à Dakhla.

Le 14/03/2023 à 20h14

VidéoLes travaux des Assises régionales sur le développement durable, organisés sous le haut patronage du roi Mohammed VI se sont ouverts, lundi 13 mars 2023 à Dakhla, en présence d’un parterre d’acteurs institutionnels et de la société civile.

Initiées sous le thème «Enjeux et défis de durabilité des territoires», ces Assises régionales qui se sont déroulées en présence notamment du wali de la région de Dakhla-Oued Eddahab, gouverneur de la province d’Oued Eddahab, Lamine Benomar, constituent une phase importante de la refonte de la Stratégie nationale de Développement durable (SNDD) et s’inscrivent dans le cadre d’un processus consultatif, mobilisant toutes les parties prenantes, tant au niveau central que territorial, le but étant d’asseoir les bases d’un développement plus durable.

S’exprimant dans une vidéo enregistrée à l’ouverture de ces Assises régionales, la ministre de la Transition énergétique et du Développement durable, Leila Benali a mis l’accent sur le rôle central de ces consultations qui sont de nature à permettre à chaque citoyen de contribuer à l’élaboration des politiques publiques et participer de façon active à l’édification d’un avenir commun.

Leila Benali a également rappelé que le Maroc s’est engagé depuis longtemps dans la mise en œuvre de la Stratégie nationale de Développement durable (SNDD), dans le sens où plusieurs mesures ont été prises pour améliorer le niveau de vie des citoyens, préserver l’environnement et consolider les bases d’une économie responsable et plus durable, appelant à déployer davantage d’efforts et d’agir avec célérité et détermination, afin d’atteindre les objectifs escomptés.

A cette occasion, la ministre a tenu à saluer les efforts consentis au niveau régional, ayant permis la mobilisation de tous les acteurs autour des enjeux du développement durable, dans l’optique de les prendre en compte dans la version actualisée de la SNDD qui est en phase d’élaboration.

Une approche de concertation pour une réforme globale

Pour sa part, le wali de la région de Dakhla-Oued Eddahab, gouverneur de la province d’Oued Eddahab, Lamine Benomar, a souligné que ces Assises régionales s’inscrivent dans une approche de concertation, en vue de mettre en œuvre une réforme profonde qui prend en compte la dimension environnementale et les dynamiques des espaces territoriaux.

Cette approche, a expliqué Lamine Benomar, est basée sur des concertations avec les différentes composantes de la société, l’ouverture sur les acteurs territoriaux et institutionnels et sur une communication numérique.

De son côté, le président de la région de Dakhla-Oued Eddahab, El Khattat Yanja a indiqué, dans une allocution lue en son nom, que ces Assises régionales serviront de plateforme pour approfondir le débat et échanger les points de vue avec les acteurs au niveau central et territorial, dans l’optique d’instaurer les bases d’un développement régional plus durable dans tous les secteurs.

Dans cette lignée, El Khattat Yanja a noté que ce conclave constitue une occasion pour faire l’état des lieux, s’arrêter sur les enjeux majeurs au niveau de la région et proposer des solutions à même d’instaurer un développement régional global, équilibré et durable.

Des ateliers thématiques

Trois ateliers thématiques sont au programme des Assises régionales de Laâyoune-Sakia El Hamra pour favoriser les échanges entre les différents acteurs concernés autour des thématiques liées à «La valorisation et la sauvegarde des ressources naturelles», «L’économie compétitive et le développement territorial durable» et «Les services publics et le patrimoine culturel».

Ces premières Assises régionales sur le développement durable menées par le ministère de la Transition énergétique et du Développement durable et organisées simultanément dans les régions de Laâyoune‐Sakia al Hamra (Laâyoune) et de Guelmim-Oued Noun (Guelmim), s’inscrivent dans le cadre d’un processus consultatif, mobilisant toutes les parties prenantes, tant au niveau central que territorial, le but étant d’asseoir les bases d’un développement plus durable.

Au terme de ce processus de concertation, des Assises nationales seront organisées pour présenter la version actualisée de la SNDD et la feuille de route de sa mise en œuvre, qui prendra en compte les conclusions des différentes consultations.

Cette rencontre a été marquée par la présence du Directeur de la Géologie au ministère de la Transition énergétique et du Développement durable, Ahmed Benlakhdim, des présidents des Conseils élus et des acteurs locaux, ainsi que des représentants de la société civile engagés en faveur du développement durable.

Par Souilem Bouaamoud
Le 14/03/2023 à 20h14