Affaire Mosaic: l’OCP déterminé à servir les agriculteurs américains, malgré la décision de l'ITC rendue ce jeudi

Le siège du groupe OCP à Casablanca. . DR

L’International Trade Commission (ITC) a rendu, ce jeudi 11 mars 2021, sa décision concernant la requête de l’américain Mosaic: des droits compensateurs de 19,97% seront appliqués aux importations d’engrais phosphatés en provenance du Maroc.

Le 11/03/2021 à 20h04

Le verdict de l’International Trade Commission (ITC), la Commission américaine du commerce international, suite à la requête déposée, en juillet 2020 par le producteur américain d’engrais Mosaic, est tombé. Les importations américaines d’engrais phosphatés en provenance du Maroc se verront appliquer un droit compensateur de 19,97%. Les détails de cette décision sont attendus pour avril prochain.

Cette décision intervient en dépit des arguments présentés par le groupe OCP sur l’absence de fondements à l’imposition de ces droits. Par ailleurs, de nombreuses voix importantes du secteur agricole américain (distributeurs, associations et coopératives), ont apporté leurs soutien au géant marocain des phosphates, comme l’American Farm Bureau Federation, La National Sorghum Producers (NSP), l’Agricultural Retailers Association, la National Association of Landscaping Professionals, la National Cotton Council of America, ainsi que l’USA Rice and Iowa Corn Growers. Par ailleurs, 17 sénateurs US, se sont opposés à la requête de Mosaic.

En dépit de cette décision pour le moins surprenante, le groupe OCP, conscient des défis d'approvisionnement auxquels les fermiers américains font face, se dit déterminé à continuer de les servir. Le groupe assure qu’il continuera à examiner les options les plus appropriées dans ce sens.

Pour rappel, à la mi-juillet 2020, en réaction à une requête de l’américain Mosaic, le Département américain du commerce (DOC) a ouvert une enquête sur les importations marocaines d’engrais phosphatés aux Etats-Unis, accusant l'OCP de concurrence déloyale.

Mardi 24 novembre, une première décision a imposé des droits compensateurs préliminaires de 23,46% sur les engrais importés du Maroc, alors que Mosaic avait demandé dans sa requête un droit compensateur de 70%.

Le 9 février 2021, ces droits compensateurs ont été révisés à la baisse par le DOC, passant de 23,46% à seulement 19,97%. C’est ce dernier taux qui a finalement été entériné par l’ITC aujourd’hui, en dépit de l’absence de fondements à l’imposition de ces droits.

Par Khalil Ibrahimi
Le 11/03/2021 à 20h04