Aérien: le secteur retrouve sa vitesse de croisière

Des passagers à l’aéroport Casablanca-Mohammed V. . MAP

Revue de presseKiosque360. Selon les toutes dernières données de l’ONDA, les différentes structures aéroportuaires du Royaume ont accueilli durant le mois de mai 1.770.564 passagers, soit un taux de récupération de 109% par rapport à l’année 2019. Cet article est une revue de presse du journal Aujourd'hui Le Maroc.

Le 04/07/2022 à 19h57

Bonne nouvelle pour le secteur aérien. Au mois de mai dernier, le taux de récupération de l’activité dépasse les 100%. C’est ce que rapporte Aujourd’hui le Maroc, dans son édition5 juillet.

Le journal, qui revient sur le dernier bilan dressé par l’Office national des aéroports (ONDA), nous apprend que les différentes structures aéroportuaires du Royaume ont accueilli 1.770.564 passagers, soit un taux de récupération de 109% par rapport à l’année 2019. L’ONDA recense par ailleurs 15.634 vols sur la même période, soit une récupération de 104%.

Pour le trafic aérien global cumulé du 7 février à fin mai 2022, les aéroports du Maroc continuent d’afficher des taux de récupération largement positifs par rapport à la même période de 2019. Ils ont été de 73% pour les passagers et de 83% pour les mouvements aéroportuaires, avec 5.398.030 passagers accueillis et 50.881 mouvements aéroportuaires pour l’ensemble des aéroports.

De même, l’Aéroport Casablanca Mohammed V, qui représente 34% du trafic aérien, a accueilli durant ce mois de mai 607.927 passagers à travers 5.624 vols. Aujourd’hui Le Maroc fait remarquer que ce trafic représente 100% du trafic aérien passagers et 89% des vols enregistrés durant le mois de mai 2019. Concernant le trafic aérien cumulé du 7 février à fin mai 2022, l’Aéroport Casablanca Mohammed V a accueilli 2.005.511 passagers via 19.458 vols, soit des taux de récupération de l’ordre respectivement de 70% et de 75%.

Les données montrent notamment que la grande majorité des aéroports a atteint, voire dépassé, le volume du trafic aérien passagers enregistré durant mai 2019. Selon l’ONDA, la récupération est consolidée pour le trafic cumulé du 7 février à fin mai 2022 pour les aéroports des régions du Nord et de l’Oriental qui ont enregistré des taux de récupération supérieurs ou égaux à 100% (Tanger: 103%, Oujda: 123%, Nador: 99%), et s’améliore pour d’autres aéroports (Fès: 85%, Marrakech: 63%, Agadir: 69%, …). Par ailleurs, sur la période du 7 février au 31 mai 2022, le trafic intérieur a enregistré un taux de récupération de 67%, avec 602.341 passagers accueillis.

Par Ismail Benbaba
Le 04/07/2022 à 19h57