3,4 millions de touristes ont visité le Maroc au cours des six premiers mois de l'année 2022

Fatim-Zahra Ammor, ministre du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Economie sociale et solidaire, répondant à une question orale à la Chambre des représentants, le 20 décembre 2021. . Khalid CHAFIQ / MAP

Près de 3,4 millions de touristes étrangers ont visité le Maroc au cours des six premiers mois de l'année en cours, a annoncé hier, mardi 26 juillet 2022, la ministre du Tourisme, Fatim-Zahra Ammor. Un nombre qui a quadruplé par rapport à la même période en 2021, et représente 63% du nombre d'arrivées enregistré en 2019.

Le 27/07/2022 à 09h12

En réponse à des questions orales à la Chambre des conseillers, la ministre a souligné que sur le seul mois de juin 2022, le nombre de touristes a atteint 1,14 million, soit une hausse de 5% par rapport à 2019, ajoutant que les recettes en devises enregistrées au cours des cinq premiers mois de 2022, se sont élevées à 20 milliards de dirhams, soit une augmentation de 173% par rapport à 2021, et un taux de récupération de 71% par rapport à 2019.

En plus du plan d'urgence de 2 milliards destiné au soutien du secteur touristique, le ministère se penche sur la mise à niveau de l'offre touristique afin de répondre aux exigences de la clientèle étrangère et marocaine, a indiqué Fatim-Zahra Ammor.

La ministre a souligné que les priorités du ministère sont le renforcement de la connectivité aérienne pour développer le tourisme international et national, la collaboration avec des tours opérateurs internationaux pour promouvoir la destination Maroc, l'organisation d'une campagne internationale et nationale, le développement du tourisme culturel, naturel, écologique et du tourisme de plein air, de même que l'amélioration de la qualité des services et de l'animation touristique, ainsi que de la formations des ressources humaines, a-t-elle noté.

S'agissant du tourisme interne, la ministre a souligné qu'il jouait un rôle majeur dans le développement économique et social du pays et contribuait à la création d'emplois et à la dynamisation d'autres secteurs économiques, ajoutant qu'il est également une condition essentielle à même de garantir la résilience du secteur touristique face aux crises.

Fatim-Zahra Ammor a aussi révélé que d'après les sondages réalisés, 51% des touristes marocains préféraient le tourisme balnéaire, 58% préféraient voyager pendant les vacances scolaires et 60% voyager en famille, tandis que 72% sont plus intéressés par le prix des prestations touristiques.

Sur la base de ces données, a-t-elle poursuivi, le ministère se penche actuellement sur la mise en place de bases solides d'un développement durable du tourisme interne à travers l'encouragement de l'investissement dans le tourisme interne et les loisirs, la création de stations proposant des prix à la portée de tous les Marocains et la coordination avec le ministère de l'Economie et des Finances pour créer des chèques de voyage à même d'alléger la charge des dépenses pour le touriste national.

Le 27/07/2022 à 09h12