«Aux fils du caftan marocain», une superbe exposition au Musée national de la parure, à Rabat

Le Musée national de la parure, au cœur de la kasbah des Oudayas, à Rabat, abrite l'exposition «Aux fils du caftan marocain» jusqu'au au mois d’avril prochain.
Le 08/02/2024 à 16h50

VidéoLe président de la Fondation nationale des musées (FNM), Mehdi Qotbi, a inauguré ce jeudi 8 février l’exposition «Aux fils du caftan marocain» au Musée national de la parure, à Rabat. L’exhibition se tiendra jusqu’au mois d’avril prochain.

La présentation de la collection à la presse a eu lieu en présence d’Abdelaziz Idrissi, chef du département des Musées, et de Fatima-Zahra Khlifi, conservatrice du musée. En préambule, Mehdi Qotbi a remercié chaleureusement le roi Mohammed VI pour avoir placé les arts et la culture au centre du dynamisme sans précédent que connait le Royaume du Maroc. «La volonté royale a ressuscité la joie dans les musées», a-t-il souligné.

Le président de la Fondation nationale des musées (FNM) a aussi dénoncé ce qu’il a appelé «les falsificateurs» de l’Histoire, c’est-à-dire les pays -en particulier le voisin de l’est- qui tentent de s’approprier illégalement une partie de la richesse du patrimoine marocain. «Le caftan est Marocain depuis sa naissance», a-t-il martelé en se basant sur un témoignage incontestable: «Ce sont les artisans marocains qui ont été dépêchés par les Français en Algérie pour des séances d’apprentissage de la couture et de la broderie du caftan marocain.»

Si Abdelaziz Idrissi a donné un aperçu sur l’histoire du caftan en dressant les spécificités des caftans fassis, tétouanais, rbatis, slaouis, oujdis et juifs, la conservatrice Fatima-Zahra Khlifi a évoqué, quant à elle, la nature des tissus ainsi que les modes de couture, selon les cérémonies, les fêtes et les régions du Maroc.

Le caftan, pour rappel, est une tenue traditionnelle marocaine. Sous la forme d’une longue tunique, et en général à manches longues, elle est portée avec une ceinture (mdama) qui se décline en une multitude de styles et de couleurs. Le caftan marocain résulte du savoir-faire des artisans et couturiers (maalem) sous l’influence des cultures arabe, berbère, andalouse et juive. C’est la tenue d’apparat par excellence des femmes marocaines lors des cérémonies (mariages, baptêmes, fêtes religieuses...).

Aujourd’hui, les stylistes ont démocratisé le caftan traditionnel en l’adaptant aux particularités de notre civilisation du 21ème siècle. Il a gagné en popularité après avoir été introduit par de grandes lignes de vêtements et des stylistes, à travers des défilés de mode prestigieux. Preuve de son succès incontestable, le caftan marocain est très apprécié en dehors des frontières du pays.

L’exposition «Aux fils du caftan marocain» sera ouverte gracieusement au public le vendredi 9 février.

Par Mohamed Chakir Alaoui et Yassine Mannan
Le 08/02/2024 à 16h50