Programme Tatwir R&D et innovation: Ryad Mezzour rassure les députés

Ryad Mezzour, ministre de l’Industrie et du commerce.
Le 19/07/2023 à 20h12

VidéoLe ministre de l’Industrie et du commerce, Ryad Mezzour a affirmé, devant la Chambre des représentants, qu’il accordait une grande importance au programme de recherche Tatwir R&D et innovation, à travers lequel l’Etat alloue à chaque porteur de projet, ayant fait l’objet d’un brevet d’invention, une prime individuelle allant jusqu’à 5 millions de dirhams.

L’Etat mobilise annuellement 300 millions de dirhams, du Fonds de soutien à l’innovation, pour le programme Tatwir R&D et innovation. «L’appel relatif à ce programme dédié à la recherche et à l’innovation a obtenu un écho favorable puisque le département de l’industrie a reçu jusqu’à présent 250 candidatures, dont 57 sont éligibles alors que 12 autres sont en attente de leur brevet et leur soutien financier», a affirmé le 18 juillet le ministre en marge de la séance des questions orales à la Chambre des représentants. Le premier appel à projets du programme Tatwir-R&D et innovation a été lancé en janvier de cette année.

«Ce sujet a été au centre des débats des députés qui ont également abordé la question des zones industrielles que nous voulons renforcer, notamment dans les zones éloignées» a dit Ryad Mezzour. Ledit programme d’aide s’articule autour de trois axes. Le premier concerne l’appui «aux valorisations industrielle et commerciale des brevets à travers un soutien financier de 80%, plafonné à 1 million de dirham par projet» a expliqué le ministre.

Le deuxième point est lié «au développement de nouveaux produits et/ou procédés, à travers un soutien financier de 60%, plafonné à 4 millions de dirhams par projet». Le troisième élément consiste à accorder un appui «à l’industrialisation dans la phase pilote des produits innovants, à travers un soutien de 30%, plafonné à 5 millions de dirhams par projet».

Evoquant la promotion pour la réussite de ce programme, le ministre a fait savoir qu’une «caravane a sillonné, durant deux mois, les 12 régions du Maroc en vue de sensibiliser les gens sur les brevets liés à l’invention et à la propriété industrielle».

Par Mohamed Chakir Alaoui et Fahd Rajil
Le 19/07/2023 à 20h12