Ouarzazate: 4 mois de prison ferme pour un imam accusé de débauche

Mohamed Elkho-Le360

L'imam d'une mosquée à Ouarzazate est accusé de harcèlement sexuel et d'incitation à la débauche. Un citoyen a déposé plainte l'accusant d'entretenir des relations sexuelles avec son épouse. L'imam et sa Dulcinée ont été arrêtés et écroués.

Le 26/08/2016 à 18h16

L’imam d’une mosquée à Ouarzazate écope de quatre mois de prison ferme et d’une amende de 2.000 DH pour avoir abusé sexuellement d'une femme mariée.

Même verdict et même sanction pour la femme impliquée dans ce même dossier, après le refus de son mari de retirer sa plainte.

La gendarmerie royale à Ouarzazate avait reçu une plainte le 23 août de la part du mari, accusant l’imam d’entretenir des relations sexuelles avec son épouse.

Après son interpellation et l’enregistrement des témoins, l'imam a avoué son forfait. Les deux accusés ont été écroués.

Par Le360
Le 26/08/2016 à 18h16

Bienvenue dans l’espace commentaire

Nous souhaitons un espace de débat, d’échange et de dialogue. Afin d'améliorer la qualité des échanges sous nos articles, ainsi que votre expérience de contribution, nous vous invitons à consulter nos règles d’utilisation.

Lire notre charte

VOS RÉACTIONS

0/800