Etude. Pour 38% des Marocains, les femmes méritent d'être battues

DR

ONU femmes vient de publier les résultats de l'étude IMAGES sur «les masculinités et l'égalité des sexes» menée dans la région Rabat-Salé-Kénitra. L'enquête rapporte que 38% des hommes marocains considèrent que les femmes méritent d'être battues.

Le 28/02/2018 à 17h18

38% des hommes marocains s'accordent à penser que les femmes méritent d’être battues. C’est l’une des conclusions de l’étude IMAGES sur «les masculinités et l’égalité des sexes» menée en 2016 par ONU femmes dans la région Rabat-Salé-Kénitra et publiée le 27 février.

Cette étude entre dans le cadre du projet «Hommes et femmes pour l’égalité des sexes» développée par le bureau maghrébin d’ONU femmes à Rabat.

Cette étude, financée en partie par l’agence suédoise de coopération internationale au développement, propose une lecture comparée de la vie des hommes -en tant que maris, pères et fils aussi bien dans leur vie professionnelle que privée. Histoire de mieux comprendre comment ils perçoivent leur statut d’hommes, leurs attitudes et leurs actions en faveur ou en défaveur de l’égalité des sexes.

L’étude rapporte que le recours à la violence est récurrent au sein des ménages et dans l’espace public. Elle précise que 6 hommes sur 10 hommes (62%) et près de 5 femmes sur 10 (46%) sont d’accord avec l'affirmation suivante: «la femme doit tolérer la violence pour maintenir la famille soudée».

Autre information qui ressort de cette étude, la violence dont font preuve les hommes à l’égard des femmes est souvent psychologique. 51% des hommes reconnaissent avoir eu recours au harcèlement moral et 61% des femmes disent l'avoir subie. La violence psychologique se place devant la violence économique et la violence physique.

Autre élément mis en avant par l’étude: pour 60% des hommes interrogés, une tenue vestimentaire qu'ils jugent «provocatrice» chez la femme est une raison légitime de violence sexuelle. Même chose si la femme est dans un lieu public durant la nuit.

Concernant l’indépendance économique des femmes, l’étude souligne que 54% des hommes pensent que, pour les femmes, le mariage est plus important que la carrière professionnelle.

Par Qods Chabaa
Le 28/02/2018 à 17h18

Bienvenue dans l’espace commentaire

Nous souhaitons un espace de débat, d’échange et de dialogue. Afin d'améliorer la qualité des échanges sous nos articles, ainsi que votre expérience de contribution, nous vous invitons à consulter nos règles d’utilisation.

Lire notre charte

VOS RÉACTIONS

0/800