Pékin: les détails de la rencontre entre El Othmani et des investisseurs chinois

El Othmani, accompagné du ministre délégué auprès du MAECI chargé des Affaires africaines, Mohcine Jazouli, avec des investisseurs chinois.
El Othmani, accompagné du ministre délégué auprès du MAECI chargé des Affaires africaines, Mohcine Jazouli, avec des investisseurs chinois. . DR

Profitant de sa participation au 3e sommet de coopération entre la Chine et l'Afrique, le chef du gouvernement, Saâd-Eddine El Othmani, a reçu séparément ce lundi à Pékin des chefs de grandes entreprises chinoises, dont les unités sont implantées ou en cours d'installation au Maroc. Détails.

Le 03/09/2018 à 16h28

El Othmani a affirmé à ses différents interlocuteurs que son gouvernement était déterminé à "améliorer et à consolider le climat des affaires au Maroc au profit des investisseurs nationaux et étrangers", laissant entendre que des mesures incitatives appropriées seront accordées à cet important levier de l'économie nationale. 

M. El Othmani a proposé à cette occasion le développement des investissements chinois au Maroc afin de faire du Royaume un hub vers l'Afrique, affirme à le360 une source proche du chef du gouvernement.

Les chefs d'entreprises chinois ont estimé pour leur part que les investissements au Maroc sont attractifs vu "la stabilité" dont jouit le Royaume, outre la main-d'oeuvre qualifiée.

Ont assisté aux différentes rencontres de Saâd Eddine El Othmani, le ministre délégué auprès du MAECI chargé chargé des Affaires africaines, Mohcine Jazouli, le secrétaire d'Etat chargé de l'Investissement, Othman El Ferdaous.

Le Maroc a attiré nombre de sociétés chinoises spécialisées dans les équipements de véhicules dont la dernière en date, Citic Dicastal, vient de signer avec le gouvernement un accord d'investissement de 350 millions d’euros pour la production de six millions de jantes par an, une grande partie étant destinée à l'exportation. L’usine va s’installer à Kénitra avec un début de démarrage de la production fin 2019.

Par Chakir Alaoui
Le 03/09/2018 à 16h28