Immigration: le ministre espagnol de l’Intérieur loue le rôle du Maroc

Fernando Grande-Marlaska, ministre espagnol de l'Intérieur. . DR

Le ministre de l’Intérieur, Fernando Grande-Marlaska, a loué les efforts du Maroc en matière de lutte contre l’immigration clandestine et le trafic des êtres humains. C’est à l’occasion d’une grande réunion internationale qui se tient à Madrid sous présidence maroco-espagnole.

Le 01/07/2019 à 11h33

Fernando Grande-Marlaska s’est dit «particulièrement satisfait» pour «le travail intense développé avec le Maroc», et ce à l’ouverture d’une grande réunion internationale, ce lundi 1er juillet à Madrid, et que président l’Espagne et le Maroc.

Selon l’agence EFE, le ministre de espagnol a précisé que sans l’appui du Maroc et d’autres pays africains, la situation dans l'UE serait très différente. La réunion de Madrid, dont les travaux se poursuivront mardi 2 juillet, réunit une cinquantaine de pays d’Europe et d’Afrique, soit l’essentiel des pays émetteurs d’immigrants, de transit ou d’accueil.

«Nous sommes complémentaires et nous avons besoin les uns des autres dans de multiples aspects», a poursuivi le responsable espagnol. Il en a appelé à "une responsabilité commune" dans la lutte contre l'immigration clandestine et le trafic d'êtres humains.

Ainsi, il a préconisé d'élargir et d'intensifier la coopération dans tous les domaines d'intérêt commun, y compris la gestion des frontières, où "l'Europe et l'Afrique sont complémentaires". "Les deux continents ont besoin de nous à de multiples égards", a souligné Fernando Grande-Marlaska.

Par Rahim Sefrioui
Le 01/07/2019 à 11h33