Politique

Casablanca: la décharge de Médiouna refuse de mourir, voici pourquoi

Revue de presseKiosque360. La commune urbaine de Casablanca n’arrive pas à se débarrasser de la décharge de Médionna, ni à céder celle de Majjatia. En cause, un cahier des charges avec des conditions des plus contraignantes débouchant, pour la cinquième fois, sur des appels d’offres infructueux.

Par Hassan Benadad
Le 15/12/2020 à 20h21
Décharge
DR