Ukraine: situation la «plus difficile» près de Bakhmout, dans l'est, dit Zelensky

Des ouvriers réparent le toit brûlé d'un immeuble endommagé dans la ville de Makariv le 1er juin 2022, au cours de l'invasion russe de l'Ukraine. . DIMITAR DILKOFF / AFP

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a déclaré samedi que la situation sur le terrain militaire était actuellement la «plus difficile» près de Bakhmout, dans l'est de l'Ukraine, quelques jours après que les forces prorusses ont annoncé qu'elles se rapprochaient de cette ville.

Le 16/10/2022 à 06h48

«Une situation très grave persiste dans les régions de Donetsk et de Lougansk», dans le bassin industriel Donbass, a déclaré Volodymyr Zelensky dans son message quotidien.

«Le plus difficile est près de Bakhmout, comme les jours précédents. Nous tenons toujours nos positions», a-t-il ajouté.

Les forces séparatistes soutenues par la Russie dans la région ukrainienne de Donetsk ont déclaré jeudi avoir pris deux villages voisins, Opytine et Ivangrad.

Depuis des semaines, les troupes russes pilonnent Bakhmout, une cité qui comptait naguère 70 000 habitants, dans l'espoir de s'en emparer.

A une quinzaine de kilomètres de Bakhmout, à Tchassiv Yar, des journalistes de l'AFP ont parlé à un soldat tout juste de retour de la ligne de front dans cette région.

«Pendant des jours, je n'ai pas dormi, je n'ai pas mangé, je n'ai pas bu, sauf du café», a raconté ce soldat de 50 ans de la 93e brigade, surnommé «Poliak».

«Sur les 13 gars de mon groupe, nous avons perdu deux soldats et cinq ont été évacués», a poursuivi ce militaire, légèrement blessé par des éclats d'obus et qui montre des signes d'épuisement.

«C'est notre vie maintenant, nous ferons tout pour notre pays», a-t-il encore dit, presque au bord des larmes.

Depuis des semaines, les troupes ukrainiennes récupèrent de larges pans de territoires dans le sud et l'est de l'Ukraine.

Le 16/10/2022 à 06h48