Transactions: le cash a toujours la cote au Maroc

Photo d'illustration. . DR

Revue de presseKiosque360. Le Maroc enregistre le plus haut taux de circulation de monnaie physique au monde, indique la plateforme interbancaire britannique Merchant Machine. Quelque 74% des transactions se font toujours en cash. Cet article est une revue de presse tirée du quotidien L’Economiste.

Le 17/08/2022 à 22h27

Une étude publiée le 16 août par la plateforme interbancaire britannique Merchant Machine a révélé que le Maroc était en tête du Top 20 des pays du monde qui ont toujours recours au cash et règlements en espèces en 2022. Selon cette étude, relayée par le quotidien L’Economiste dans son édition du 18 août, 74% des transactions effectuées au Maroc se font en argent liquide. Et pour cause: 71% de la population ne dispose pas d’un compte bancaire. La préférence pour le cash n’est donc pas due à un problème d’Internet. 84% de la population marocaine y a accès.

Les chiffres nationaux confirment le constat de la plateforme britannique. «La progression de la circulation fiduciaire, après une accélération exceptionnelle dans le contexte de la crise sanitaire, est revenue à son rythme normal, avec une hausse de 5,6% en 2021, au lieu du rebond de 20,1% en 2020», indique le journal, citant le dernier rapport annuel de Bank Al-Maghrib.

La ventilation par type de monnaie indique que les billets ont marqué une augmentation de 5,4% à 2,3 milliards de coupures, tandis que les pièces métalliques se sont accrues de 3,1 à 3 milliards d’unités. Les 200 dirhams occupent une part de 55% du total des billets échangés, tandis que c’est la pièce de 1 dirham qui prime avec 29%.

La tendance a cependant tendance à évoluer au Maroc. Au premier semestre de cette année, le paiement en ligne poursuit son trend haussier avec une progression de 36% du nombre d’opérations effectuées et de 13,2% du montant global déboursé par rapport à la même période de l’année dernière, selon le dernier rapport du Centre monétique interbancaire (CMI).

A ce jour, 18,6 millions de cartes bancaires sont en circulation au Maroc, dont près de 12,7 millions de cartes avec la fonctionnalité «sans contact», précise le CMI, qui indique que l’activité paiement s’est montrée plus dynamique que l’activité retrait, avec une progression des paiements par carte de +27% en nombre d’opérations et de +18,7% du montant global.

Pour revenir au rapport de Merchant Machine et avec une population non-bancarisée estimée à 67%, l’Egypte arrive en deuxième position dans ce classement, après le Maroc. Les transactions en liquide y représentent 60% des échanges. Le Kenya et le Nigéria se classent respectivement à la troisième et quatrième place.

Selon le même document, la Norvège est en tête des pays qui se rapprochent le plus du 0% de monnaie fiduciaire. L’argent en espèce n’y représente que 2% de tous les paiements, 100% de la population dispose d’un compte bancaire et 71% posséde une carte de crédit. Idem pour la Finlande et la Nouvelle Zélande (avec le même taux de 2%). 

Par Nabil Ouzzane
Le 17/08/2022 à 22h27