Stratégie «Al Jayl Al Akhdar»: de nouvelles mesures annoncées

Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture et président du RNI (majorité), a choisi de répondre aux récents propos d'Abdellatif Ouahbi lors la séance plénière des questions orales à la Chambre des représentants, ce lundi 19 avril 2021. . DR

Revue de presseKiosque360. Pour soutenir les jeunes et faciliter l’émergence d’une nouvelle classe moyenne, Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture, compte booster la stratégie «Al Jayl Al Akhdar» à travers de nouvelles incitations dès 2021. Les détails.

Le 10/11/2020 à 19h47

Doper la stratégie «Al Jayl Al Akhdar» en 2021, c’est l’un des objectifs que s’est donné Aziz Akhannouch, comme il l’a fait savoir lors de la présentation du budget de son Département devant la commission des secteurs productifs à la Chambre des représentants. En effet, le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts souhaite mettre en place de nouvelles incitations dans le cadre de la stratégie «Al Jayl Al Akhdar», dont l’objectif ultime est d’épauler les jeunes et faire émerger une nouvelle classe moyenne tout en valorisant et développant les terres collectives, comme le rapporte Aujourd’hui le Maroc dans son édition de ce 11 novembre.

Parmi les mesures mises sur la table, le Département de l’Agriculture compte augmenter les subventions du Fonds de développement agricole (+3%) pour atteindre les 4,2 milliards de dirhams (MMDH) en 2021, accorder une subvention de 2,01 MMDH octroyée par le Fonds de développement agricole pour l’élargissement de la conversion individuelle vers l’irrigation goutte-à-goutte (50.000 hectares supplémentaires) ou encore finaliser les 417 projets solidaires programmés dans le cadre du Plan Maroc Vert et lancer de nouveaux projets s’inscrivant dans la stratégie Génération Green 2020-2030. Et le journal de préciser que les investissements des projets agricoles solidaires totaliseront 2,7 MMDH en 2021, dont un milliard sous forme de crédits de paiement.

Pour rappel, la stratégie «Al Jayl Al Akhdar» vise à faire émerger une nouvelle génération de classe moyenne agricole ciblant 350.000 à 400.000 ménages d’ici 2030, ainsi que de jeunes entrepreneurs via la mobilisation d’un million d’hectares de terres collectives et la création de 350.000 postes.

Par Fayçal Ismaili
Le 10/11/2020 à 19h47