Sidérurgie: prorogation des mesures de sauvegarde sur les importations

Bobines d'acier. . Dr

Alors qu’elles arrivaient à échéance le 31 décembre 2021, les mesures de sauvegarde appliquées aux importations du fil machine et du fer à béton d’une part, et aux importations de tôles laminées à froid et tôles plaquées ou revêtues, d’autre part, ont été reconduites par le ministère de l’Industrie et du commerce. Explications.

Le 20/12/2021 à 13h10

Bonnes nouvelles pour les sidérurgistes du Maroc: le département de l’Industrie et du Commerce a reconduit les mesures de sauvegarde sur les importations de fil machine, de fer à béton, de tôles laminées à froid et de tôles plaquées ou revêtues. La décision a été officialisée dans deux avis, publiés ce lundi 20 décembre sur le site web du ministère.

Ainsi, pour le fil machine et le fer à béton, les mesures de sauvegarde appliquées aux importations, qui devaient prendre fin le 31 décembre prochain, ont été prolongées jusqu’au 15 octobre 2013.

Cette décision fait suite à l’enquête ouverte en août 2021 par le ministère, à la demande de l’Association des sidérurgistes du Maroc. A l’issue de cette enquête, les fonctionnaires en charge de ce dossier ont conclu que la mesure de sauvegarde était toujours nécessaire pour protéger les industriels marocains, dont la situation est certes en amélioration, mais demeure «fragile».

«Malgré la tendance baissière des importations constatée pendant la période 2014-2020, le niveau demeure important comparativement à la situation normale de 2011. Le risque d'augmentation des importations est réel et imminent en raison, notamment, de la surcapacité mondiale, et de la tendance protectionniste accrue à l'échelle internationale», argumente le département que dirige Ryad Mezzour.

En ce qui concerne les importations de tôle laminée à froid et de tôle plaquée ou revêtue, les mesures de sauvegarde appliquées aux importations ont été prolongés jusqu’à fin 2024. L’enquête ouverte par le ministère en août 2021, à la demande de Maghreb Steel, a conclu que conditions de prorogation de la mesure de sauvegarde sur les importations de cette famille de produits sont réunies.

«Malgré une légère baisse constatée lors du premier semestre de 2021, les importations de tôle laminée à froid et tôle plaquée ou revêtue ont connu une tendance haussière ininterrompue entre 2017 et 2019, situation qui a grandement perturbé l'activité de la branche de production nationale», a souligné le ministère dans son avis, indiquant que cette branche a connu une «détérioration», matérialisée par la dégradation de plusieurs de ses indicateurs de performance. «Le risque d'augmentation des importations est réel et imminent», a estimé le ministère.

La mesure de sauvegarde envisagée par le ministère consiste en un droit additionnel de 13,75% applicable au-delà d'un contingent fixe de 36.000 tonnes pour les importations de tôles laminées à froid et de tôles plaquées ou revêtues. Pour le fil machine et le fer à béton, la mesure de sauvegarde, consiste en le maintien du droit additionnel spécifique de 0,55DH/kg applicable au-delà d'un contingent fixe de 146.410 tonnes pour les importations de fil machine et d'un contingent de 123.938 tonnes pour les importations de fer à béton.

Par Nisrine Zaoui
Le 20/12/2021 à 13h10