Séisme au Maroc: Chakib Alj exhorte le secteur privé à apporter un soutien sans précédent

Chakib Alj, président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM).

Dans un message poignant adressé aux membres de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), le patron des patrons, Chakib Alj, a exhorté les chefs d’entreprise marocains à une mobilisation sans précédent face à la tragédie du séisme qui a secoué hier le Maroc.

Le 09/09/2023 à 15h14

Alors que le pays est encore sous le choc des ravages causés par le séisme dévastateur qui a frappé hier le Royaume, les figures de proue de l’économie marocaine sont appelées à se lever et à s’unir dans un effort collectif de soutien et de réhabilitation. C’est en substance le message de Chakib Alj, président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), qui a lancé un appel à la solidarité et à l’engagement aux membres de l’organisation patronale.

Dans cet appel, Chakib Alj exprime d’abord ses condoléances et souhaite un prompt rétablissement aux blessés. «En ces circonstances terribles et douloureuses, je présente mes condoléances les plus attristées aux familles des victimes du séisme désastreux qui a frappé plusieurs régions de notre pays et souhaite un prompt rétablissement aux blessés. Face à ce drame qui nous laisse tous sans mots, la CGEM se mobilisera fortement et ne ménagera aucun effort pour contribuer à la gestion des dégâts», indique le patron des patrons.

Conscient de la nécessité d’une intervention rapide et efficace, le président de la CGEM encourage vivement les chefs d’entreprise à se rendre dans le centre de transfusion sanguine le plus proche afin d’y effectuer un don de sang, un geste simple, mais vital pour «sauver la vie de nos concitoyens».

La CGEM prône l’unité nationale et l’engagement des entreprises

Allant plus loin, Chakib Alj annonce le lancement d’un appel à contribution au sein de la CGEM pour alimenter le Fonds Solidarité-CGEM, insistant sur le fait que «toutes les contributions comptent» dans cette démarche humanitaire visant à soutenir «les familles fortement touchées par le tremblement de terre».

En cette période tragique, le président de la CGEM ne ménage pas ses mots pour rappeler l’importance de l’unité nationale, de la solidarité et de l’engagement patriotique, qualités indispensables pour «soutenir les efforts de notre cher pays en ces temps extrêmement difficiles».

Alors que le Maroc pleure ses morts et prie pour ses blessés, l’heure est à la solidarité et à l’entraide. Les forces armées royales, les autorités locales et les services de sécurité et de la Protection civile s’activent sur tous les fronts pour porter secours et assistance aux sinistrés, en déployant tous les moyens et ressources disponibles. Le dernier bilan de la catastrophe évoque 1.037 morts et 1.204 blessés, dont 721 dans un état critique.

Par Hajar Kharroubi
Le 09/09/2023 à 15h14