Pêche au poulpe à Laâyoune: un secteur qui a le vent en poupe en ce début de saison

Plusieurs caisses de poulpes. . Hamdi Yara / Le360      

Le 08/01/2023 à 17h16

VidéoLa saison d'hiver de la pêche au poulpe a démarré le 20 décembre dernier et se poursuivra jusqu’à fin mars 2023. À la halle aux poissons de Laâyoune, les marins-pêcheurs sont optimistes et les prix demeurent raisonnables malgré la hausse du prix du carburant. Reportage.

La halle aux poissons de Laâyoune connaît une effervescence particulière avec le début de la saison de la pêche au poulpe. Depuis le 20 décembre dernier, plus de 550 tonnes de poulpes ont été commercialisées pour plus de 44 millions de dirhams, selon la direction régionale de l’Office national de la pêche (ONP). 

Au total, ce sont près de 200 chalutiers et 160 bateaux de pêche traditionnelle qui opèrent depuis le port de Laâyoune. Avec un prix qui oscille entre 40 et 127 dirhams le kilo, l’optimisme est aux rendez-vous pour les marins-pêcheurs.

«Malgré la cherté du prix du carburant, les prix restent raisonnables en ce début de saison et nous souhaitons que ça se poursuive ainsi. Nous allons faire de notre mieux pour garantir la disponibilité du poulpe à un prix correct pour le marché national», souligne dans une déclaration à Le360 le responsable d’une entreprise de pêche à Laâyoune.

Les ventes aux enchères à la halle aux poissons de Laâyoune sont supervisées par les services de l'Office national des pêches (ONP). Le quota global de poulpe pour cette saison, qui durera jusqu’au 30 mars 2023, est fixé à 24.1600 tonnes, réparties entre les différents segments de pêche qui opèrent tout au long des côtes nationales. 

Par Hamdi Yara
Le 08/01/2023 à 17h16