ONCF: une belle progression en 2021 et un train nommé Al Boraq...qui fait fureur

Une ligne à grande vitesse de l'ONCF. . DR

L’ONCF a renoué avec la croissance durant l’année 2021. L’activité voyageurs, dans l’ensemble, a confirmé sa bonne reprise, en enregistrant une notable croissance par rapport à 2020, une année marquée par les effets des restrictions sanitaires.

Le 30/06/2022 à 19h35

Le ministre du Transport et de la Logistique, Mohammed Abdeljalil a présidé, jeudi 30 juin 2022, les travaux du conseil d’administration de l’Office national des chemins de fer (ONCF), qui ont été consacrés à l’arrêté des comptes sociaux et consolidés du groupe pour l’exercice 2021. L’occasion de faire le bilan des activités de l’Office.

A fin décembre 2021, les réalisations de l’ONCF dénotent d’un rebond exponentiel de l’ensemble des indicateurs. Le nombre de passagers s’est ainsi amélioré de +63% en passant de 21,1 millions en 2020 à 34,4 millions de voyageurs en 2021, et le chiffre d’affaires a progressé de +92%, en s’établissant à 1,546 milliard de dirhams en 2021 contre 803 millions de dirhams en 2020, indique l’Office dans un communiqué à l’issue de son conseil d’administration.

Dans la même lignée, Al Boraq boucle sa 3e année en passant en mode de traction à base d’énergie éolienne, pour une mobilité écoresponsable. Il a conquis en 2021, +100% de nouveaux utilisateurs en transportant 2,59 millions de passagers, contre 1,3 million de voyageurs en 2020. Al Boraq a généré ainsi un chiffre d’affaires de 344 millions de dirhams en 2021 contre 165 millions de dirhams en 2020, soit une amélioration de +108%.

Enregistrant une amélioration soutenue de ses indicateurs, le transport ferroviaire fret et phosphates a, pour sa part, fait preuve d’une forte résilience en s’inscrivant dans ce même trend de croissance, souligne l'office dans son communiqué. 

Avec plus de 25,5 millions de tonnes de marchandises transportées au cours de 2021, soit +3,7% par rapport à 2020, il a généré un chiffre d’affaires de 1,853 milliard de dirhams, soit +2,7% par rapport à 2020. 

L’ONCF clôture ainsi l’année 2021 avec l’ensemble des indicateurs financiers au vert. Par l’effet d’une activité voyageurs qui a renoué avec la croissance et des activités de transport de marchandises résilientes, l’Office a réalisé en 2021, un chiffre d’affaires global de 3,628 milliards de dirhams contre 2,8 milliards de dirhams en 2020 (soit +29%).

Le résultat d’exploitation a par ailleurs enregistré une amélioration par rapport à 2020 de 551 millions de dirhams grâce à la résilience des activités et aux actions de maîtrise des coûts et de maintien des performances industrielles et commerciales.

Au volet investissement, celui-ci a porté sur un montant de 1,4 milliard de dirhams en 2021, consacré uniquement à l’achèvement des opérations en cours et aux projets prioritaires de maintien de la sécurité et de la qualité de service. L’Office poursuivra par ailleurs son effort d’investissement en activant les différents projets nécessaires au maintien de la performance et en accélérant les études relatives aux projets de développement, précise l’ONCF dans son communiqué.

Par Safae Hadri
Le 30/06/2022 à 19h35