Le HCP table sur 3,4% de croissance de l’économie nationale au premier trimestre 2023

Une femme pointant du doigt un graphique de croissance (photo d'illustration) . DR

Dans un contexte de forte inflation, la croissance de l’économie nationale s’est située à 1,4% au dernier trimestre 2022. Au premier trimestre 2023, la croissance économique devrait s’accélérer pour atteindre 3,4%, selon les projections du HCP.

Le 03/01/2023 à 13h20

Le dernier point de conjoncture du Haut-Commissariat au Plan (HCP) fait ressortir un recul de la croissance de l’économie nationale à 1,4% au quatrième trimestre 2022, après avoir progressé de 1,6% au troisième trimestre de la même année. La demande des ménages étant le principal moteur de la croissance économique, explique le HCP. 

Au quatrième trimestre 2022, les volumes des exportations et des importations de biens et services ont respectivement augmenté de 20,9% et 22,1%. Quant aux prix à la consommation, ils ont poursuivi leur ascension au même rythme d’évolution que le trimestre précédent, soit +8,1%. 

Par secteur, la valeur ajoutée agricole a affiché une diminution de 15,9% au quatrième trimestre 2022, au lieu d’une hausse de 17,8% un an auparavant. L’activité des industries manufacturières a progressé de 1,9% après une évolution de +2,8% au trimestre précédent, alors que le secteur de la construction a affiché une contraction de 3,1% durant le même trimestre. Les activités extractives se sont également repliées, affichant une baisse de 11,6%.

Pour les prochains mois, le HCP estime que la croissance économique nationale devrait faire preuve de résilience si les conditions climatiques hivernales 2023 s’ajustent à la saison normale. Le redressement du pouvoir d’achat des ménages, notamment en milieu rural, permettrait ainsi une hausse de leurs dépenses de consommation de 4,5% au premier trimestre 2023. 

Le resserrement continu de la politique monétaire contribuerait en revanche à ralentir la demande des entreprises, mais la croissance de l’investissement se maintiendrait grâce au renforcement du soutien des dépenses publiques, souligne le Haut-Commissariat au Plan. Dans l’ensemble, l’activité économique devrait progresser de 3,4% au premier trimestre 2023. 

Par branche d’activité, la croissance serait portée au premier trimestre 2023 par le redressement des activités agricoles, conditionné par le retour à la normale des conditions pluviométriques hivernales et la poursuite du raffermissement des services.

Dans les services, les filières non marchandes et les branches du commerce et du tourisme continueraient de soutenir le raffermissement de la valeur ajoutée du secteur tertiaire, favorisant une hausse de sa valeur ajoutée de 4,6% au premier trimestre 2023, soulignent les analystes du HCP. 

En revanche, le secteur secondaire subirait les effets de la modération de la demande étrangère adressée aux industries d’exportation et de la poursuite du repli conjugué des activités minières et de la construction.

Par Safae Hadri
Le 03/01/2023 à 13h20