La ministre du tourisme, Fatim-Zahra Ammor, inaugure un jardin marocain au Japon

Le jardin marocain, au World Rose Garden, dans la province de Gifu, au Japon. . DR

Fatim-Zahra Ammor, ministre du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Economie sociale et solidaire est en visite au Japon pour inaugurer le Jardin marocain au World Rose Garden dans la province de Gifu.

Le 12/10/2022 à 20h09

La ministre du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Economie sociale et solidaire, Fatim-Zahra Ammor, est en visite de travail au Japon au cours de laquelle elle inaugurera un jardin marocain au World Rose Garden, dans la province de Gifu.

«Ce jardin de 800 m² constituera une exposition permanente de l’excellence de notre savoir-faire ancestral et rapprochera davantage le public japonais de notre culture, les invitant ainsi à venir in situ découvrir toute l’étendue de la richesse de notre pays», peut-on lire dans le communiqué du ministère, qui précise qu’il s’agit du fruit d’un effort architectural et artisanal de plusieurs mois et d’une collaboration fructueuse entre le Maroc et le Japon.

La visite de Fatim-Zahra Ammor s’inscrit dans le cadre des efforts continus du ministère et de ses organismes sous tutelle d’explorer de nouveaux marchés, que ce soit en terme de tourisme ou d’artisanat.

«En effet, le Japon, avec ses 125 millions d’habitants, possède un potentiel de développement très important pour notre pays en matière d’arrivées de touristes japonais, mais également en termes d’exportations des produits de l’artisanat», précise le ministère.

En 2019, le Japon ne représentait au Maroc que 13% des arrivées touristiques provenant de l’Asie, alors que c’est l’un des plus grands émetteurs de touristes dans le monde. Dans ce contexte, Fatim-Zahra Ammor, accompagnée de la délégation marocaine et de Rachad Bouhlal, ambassadeur du Maroc au Japon, rencontrera plusieurs acteurs touristiques japonais pour conclure des partenariats permettant de renforcer la destination Maroc.

Compte tenu de l’attrait particulier des Japonais pour la culture, cette visite permettra également de rencontrer de grandes enseignes japonaises afin d’organiser des expositions des produits artisanaux du Maroc pour les faire mieux connaître et ainsi augmenter leur attractivité auprès du public japonais.

Par Nisrine Zaoui
Le 12/10/2022 à 20h09