Khalid Safir remplace Abdellatif Zaghnoun: un polytechnicien nommé à la tête du groupe CDG

Khalid Safir, directeur général de la Caisse de dépôt et de gestion (CDG) . MAP

Khalid Safir est le nouveau président du directoire du groupe CDG. Sa nomination a été actée lors du Conseil des ministres présidé par le roi Mohammed VI ce mercredi 13 juillet 2022. Bio express.

Le 13/07/2022 à 20h57

Décrit par plusieurs comme intelligent, compétent et discret, ceux qui l'ont côtoyé de près lui prédisaient un brillant avenir dans l’administration publique.

Jusqu’ici wali directeur général des collectivités locales, poste qu’il occupe depuis le 25 juin 2017, Khalid Safir a été nommé directeur général de la Caisse de dépôt et de gestion, en lieu et place de Abdellatif Zaghnoun. Ce dernier devient directeur général de la toute nouvelle Agence nationale de gestion stratégique des participations de l’Etat et de suivi des performances des établissements et entreprises publics.

Lauréat de l’Ecole polytechnique de Paris (1991), Khalid Safir a consacré toute sa carrière jusqu’à ce jour à l’administration publique. D’abord au sein du ministère de l’Equipement en qualité de chef de la division de la gestion financière du port de Casablanca en 1993, avant d’intégrer, en 1995, le ministère des Finances en qualité de chargé d’études, puis de directeur au même département à partir de 1998.

Ce natif de Settat (né en 1967) a aussi à son actif une expérience riche au sein de l’administration territoriale. En 2006, le Souverain a nommé Khalid Safir, gouverneur de la préfecture d’arrondissements d’Al-Fida-Mers-Sultan, puis gouverneur de la préfecture d’arrondissements de Casablanca-Anfa en 2009. Puis il marque son retour au ministère des Finances, en 2011, en occupant le poste de secrétaire général.

Le 15 octobre 2013, le Roi a nommé Khalid Safir, wali de la région du Grand Casablanca et gouverneur de la préfecture de Casablanca, puis wali de la région de Casablanca-Settat et gouverneur de la préfecture de Casablanca, le 13 octobre 2015, suite à l’entrée en vigueur du nouveau découpage du Royaume.

La nomination de Khalid Safir à la tête du groupe CDG intervient à un moment charnière pour ce mastodonte qui pèse environ 23% du PIB marocain et qui s’apprête à boucler son plan stratégique 2017-2022 sur une note positive. Les derniers chiffres annoncés font état d’un résultat net part du groupe (Rnpg) de l’ordre de 1,5 milliard de dirhams (fin 2021) et un volume de dépôts sous gestion frôlant les 142 milliards de dirhams.

Par Ayoub Khattabi
Le 13/07/2022 à 20h57