Intelaka: 24% des crédits accordés ont bénéficié au secteur du commerce

Photo d'illustration. . Dr

Avec ses trois produits destinés à la garantie des crédits d’investissement et des crédits d’exploitation, le programme Intelaka a distribué pas moins de 8,2 milliards de dirhams, principalement pour des entreprises opérant dans le secteur du commerce.

Le 08/12/2022 à 15h08

Lancé en février 2020 pour faciliter l’accès au financement des jeunes porteurs de projets, des auto-entrepreneurs et des micro-entreprises et très petites entreprises, aussi bien en milieu urbain qu’en milieu rural, le programme Intelaka a distribué 8,2 milliards de dirhams de crédits à fin août 2022, selon les dernières données communiquées par le ministère de l'Economie et des Finances. 

Pour la seule année 2021, 22.875 crédits ont été accordés pour une enveloppe globale de 3,8 milliards de dirhams, indique le dernier rapport annuel de Tamwilcom. Ces financements sont répartis entre les produits Damane Intelak (3,3 milliards de dirhams), Intelak Al Moustatmir Al Qarawi (465 millions de dirhams) et Start-TPE (34 millions de dirhams).

Selon Tamwilcom, l’ensemble des régions du Royaume ont bénéficié du programme Intelaka. La région de Casablanca-Settat vient en tête avec plus de 26% du volume des crédits garantis suivie des régions de Rabat-Salé-Kénitra (15%), Marrakech-Safi (12%), Fès-Mekès (11%), Tanger-Tétouane-Al Hoceima (10%), Sous-Massa (9%), la région de l’oriental (7%), Béni Mellal-Khénifra (4%) et les autres régions (6%). 

Les principaux secteurs d’activité bénéficiaires du programme Intelaka relèvent principalement du commerce et distribution (24%), de l’agriculture (13%), l’industrie (13%), le tourisme (12%), les services (11%), le transport et la communication (9%), la santé et action sociales (9%) et le secteur du bâtiment et travaux publics (6%). 

Par Safae Hadri
Le 08/12/2022 à 15h08