Ingénierie touristique: la SMIT va investir 434 millions de dirhams en 2022

Fatim-Zahra Ammor, ministre du Tourisme, de l'Artisanat et de l'Economie sociale et solidaire. . MAP

Revue de presseKiosque360. La Société marocaine d’ingénierie touristique (SMIT) va augmenter ses investissements en 2022 en matière d’ingénierie touristique. Ainsi, pas moins de 434 millions de dirhams seront investis cette année. Cet article est une revue de presse du journal Aujourd’hui le Maroc.

Le 17/01/2022 à 22h32

La SMIT portera en 2022 son intervention sur la mise en œuvre opérationnelle des différents programmes qu’elle engage dans le cadre de ses partenariats avec les régions, rapporte Aujourd’hui le Maroc dans sa publication du 18 janvier. Le quotidien souligne que cette orientation, qui s’inscrit dans une perspective de relance de la dynamique d’investissement, d’encouragement de l’innovation et d’accès à l’investissement, a été formulée lors du Conseil d’administration de la société, tenu lundi 17 janvier, sous la présidence de Fatim-Zahra Ammor, ministre du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Economie sociale et solidaire. On apprend que pour atteindre ces objectifs, le volume des investissements de la SMIT s’élèvera à 434 millions de dirhams. «La SMIT devra suivre les projets, en étroite collaboration avec les régions, afin que leur exécution se fasse dans les délais prescrits. Ces projets, en phase de lancement, devraient permettre de répondre à une clientèle en quête d’expériences plus authentiques et s’inscrivant dans la durabilité», explique la SMIT. Aujourd’hui le Maroc indique qu’en termes de bilan, Fatim-Zahra Ammor s’est félicitée des résultats enregistrés par la SMIT, tant au niveau de la stratégie de relance de l’investissement touristique pour la dynamisation des investissements, qu’au niveau de ses actions de promotion des investissements. Force est de noter que le nouveau paradigme d’intervention de la SMIT et les mécanismes mis en place ont permis à cette dernière de s’adapter aux changements inhérents au secteur. Le quotidien va plus loin en indiquant que la SMIT, à l’écoute du marché et de ses besoins, a réorienté ses efforts pour un meilleur développement des écosystèmes touristiques (recentrage de ses activités, renforcement des métiers à forte valeur ajoutée, élargissement du périmètre d’intervention à toutes les activités touristiques et renforcement des mécanismes d’incitation). Aujourd’hui le Maroc rappelle aussi que la SMIT a concrétisé en 2021 de nouvelles formes de partenariats pour accompagner les destinations touristiques. Enfin, notons que le volume des investissements a augmenté à plus de 150 millions de dirhams pour la création de produits en phase avec la demande internationale et nationale.

Par Ismail Benbaba
Le 17/01/2022 à 22h32