Hausse de la facture énergétique et des exportations à fin octobre 2021

Des containers et un pont de grue au sein d'une installation portuaire. . DR

Revue de presseKiosque360. A fin octobre 2021, la facture énergétique s’est consolidée de 17,7 milliards de dirhams (+43,1%) et les exportations se sont établies à 260,15 milliards de dirhams (+20,7%), d’après les derniers indicateurs de l’Office des changes. Cet article est une revue de presse du quotidien Aujourd’hui le Maroc.

Le 05/12/2021 à 18h55

La facture énergétique grimpe. D’après les derniers indicateurs de l’Office des changes, elle s’est consolidée de 17,7 milliards de dirhams, soit +43,1% par rapport à la même période l’année passée. La raison? La hausse des approvisionnements en gas-oils et fuel-oils qui ont augmenté de 9,2 milliards de dirhams à fin octobre suite à l’accroissement de 34% des prix, rapporte Aujourd’hui le Maroc dans son édition de ce 6 décembre, précisant que cette hausse se conjugue à l’élévation des quantités importées qui se sont appréciées de 10,7% par rapport au volume observé à la même période un an plus tôt.

S’agissant des exportations, l’Office des changes observe une amélioration de 20,7%, soit un additionnel de 44,55 milliards de dirhams comparé à l’année précédente, se situant ainsi à 260,15 milliards de dirhams à fin octobre 2021. 

L’ensemble des secteurs affiche une hausse. Les exportations des phosphates et dérivés ont enregistré 61,16 milliards de dirhams à fin octobre, soit +47,2, suite à l’accroissement de 12,26 milliards de dirhams des ventes des engrais naturels et chimiques après l’effet prix en hausse de 59,8%, explique le journal.

Pour ce qui est des exportations du secteur automobile, elles sont en progression de 12,4% à fin octobre, atteignant 66,22 milliards de dirhams, soit un accroissement de 7,31 milliards de dirhams. Les exportations du textile connaissent 5 milliards de dirhams de hausse, enregistrant 30,26 milliards de dirhams à fin octobre. Et les exportations du secteur agriculture et agroalimentaire ont grimpé de 9,1%, soit 4,67 milliards de dirhams par rapport à la même période de l’année passée. L’Office des changes indique que le creusement du déficit commercial est de 26,6% à fin octobre, ce qui représente un manque à gagner de 164,17 milliards de dirhams.

Par Fayçal Ismaili
Le 05/12/2021 à 18h55