Importations: hausse vertigineuse de la facture énergétique au Maroc

DR

A elle seule, la facture énergétique explique à hauteur de 70% le creusement du déficit commercial du Maroc sur les huit premiers mois de 2017. Elle a en tout coûté au Maroc près de 45 milliards de dirhams à fin août.

Le 26/09/2017 à 14h27

Si le déficit commercial du Maroc se creuse en cette année 2017, c’est principalement à cause de la facture énergétique qui augmente à un rythme effréné.

D’après les statistiques de l’Office des changes, la facture énergétique explique, à elle seule, 70% de la hausse des importations globales du Maroc à fin août dernier. En tout, les produits énergétiques ont coûté au Maroc près de 45 milliards de dirhams sur les huit premiers mois de 2017, soit 30% de plus que sur la même période de 2016.

Par produit, on notera que des hausses substantielles sont enregistrées à la fois au niveau des importations de gasoil, du fuel et du gaz de pétrole.

© Copyright : Source: Office des changes

Ainsi, la facture du gasoil et du fuel s’est-elle établie à 22 milliards de dirhams, contre 16 milliards à fin août 2016. Pour le gaz de pétrole et autres hydrocarbures, ce poste enregistre une hausse de 26% à 9 milliards de dirhams.

Ces hausses sont bien entendu dues à l’évolution des cours sur les marchés internationaux, mais également à l’augmentation de la consommation en raison, entre autres, de la croissance continue du parc des véhicules en circulation ainsi que des besoins énergétiques de certains secteurs économiques.

Pour rappel, le déficit commercial du Maroc a atteint 127,2 milliards de dirhams à fin août 2017, contre 122,3 milliards un an auparavant.

Par Younès Tantaoui
Le 26/09/2017 à 14h27

Bienvenue dans l’espace commentaire

Nous souhaitons un espace de débat, d’échange et de dialogue. Afin d'améliorer la qualité des échanges sous nos articles, ainsi que votre expérience de contribution, nous vous invitons à consulter nos règles d’utilisation.

Lire notre charte

VOS RÉACTIONS

0/800