Guides touristiques: le Maroc met les bouchées doubles

Un guide touristique à Marrakech. . DR

Revue de presseEn vue d’améliorer son offre touristique et de renforcer la destination Maroc, le ministère de tutelle vient d’autoriser 1.299 nouveaux guides touristiques à exercer leur activité pour contribuer à mettre en valeur les atouts de la destination. Cet article est une revue de presse du journal Aujourd’hui Le Maroc.

Le 03/08/2023 à 21h37

1.299 nouveaux guides viennent renforcer l’expérience touristique marocaine, nous apprend Aujourd’hui Le Maroc dans son édition du vendredi. Le journal indique ainsi que l’expérience touristique est au cœur de la feuille de route du secteur et que le ministère mise beaucoup sur les guides touristiques pour créer des expériences différentes. «A travers cette initiative, notre pays vise à offrir aux visiteurs nationaux et internationaux des expériences de voyage enrichissantes et sécurisées, et je tiens à remercier toutes les forces vives qui ont rendu possible cette opération d’envergure par leur mobilisation et leur professionnalisme», assure Fatim-Zahra Ammor, ministre du Tourisme.

Ces guides se répartissent en deux catégories: 459 guides pour les espaces naturels et 840 guides pour les villes et les circuits touristiques, qui viennent ainsi renforcer la profession et porter le nombre total de guides marocains à 4.664. Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la création d’opportunités d’emploi pour les jeunes et l’intégration de travailleurs du secteur informel dans le secteur formel en valorisant leur expertise.

Le quotidien explique aussi que le ministère du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire avait lancé en avril 2023 une vaste opération de régularisation des guides, sous la forme d’un examen. Cette initiative, attendue depuis de nombreuses années, marque une étape importante dans le secteur du guidage touristique du Maroc, car elle offre l’opportunité aux personnes possédant les compétences requises d’accéder au métier de guide. «Cette opération décentralisée a connu un très fort engouement dans l’ensemble des régions du Maroc. S’étalant sur une période de 4 mois, d’avril à juillet 2023, elle a été rendue possible grâce à la mobilisation commune du ministère du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire, ainsi que du ministère de l’Intérieur», assure le ministère.

Aujourd’hui Le Maroc va plus loin en faisant remarquer que sous la présidence des walis et gouverneurs des régions et provinces, ou leurs représentants, des examens professionnels comprenant des épreuves physiques et orales ont été soigneusement mis en place par des commissions d’examens comprenant les autorités locales, l’association régionale des guides de tourisme et la délégation régionale ou provinciale du tourisme. La même source ajoute que cette approche collaborative a permis de garantir le succès de l’opération de régularisation, ouvrant ainsi la voie à une profession mieux structurée et à des services de qualité en phase avec l’élan qualitatif initié dans le secteur avec le lancement de la feuille de route.

Par Ismail Benbaba
Le 03/08/2023 à 21h37